Cote d'Ivoire: Casse des centres d'enrôlement CNI - Assoa Adou convoqué à la préfecture de police d'Abidjan aujourd'hui

Une convocation pour situer certainement les responsabilités. En effet, depuis le meeting de l'opposition à Yamoussoukro, l'on assiste au soulèvement de certains jeunes à Daoukro, Bouaflé, Gagnoa, Tiébissou, Yopougon. Ces derniers, sous le prétexte de réclamer la gratuité des cartes nationales d'identité, s'en prennent au matériel de l'ONECI (Office national de l'état civil et de l'identification).

Pour rappel, au cours du meeting de Yamoussoukro, Assoa Adou, secrétaire général du FPI pro Laurent Gbagbo, avait appelé les militants à envahir les centres d'enrôlement pour les des cartes nationales d'identitéafin d' exiger la gratuité de l'opération. Après donc le constat des casses, une convocation a été déposée à sa résidence samedi dernier.

On peut y lire : « M. Assoa Adou, vous êtes prié de vous présenter à la préfecture de police d'Abidjan au service des Enquêtes générales à ancien Motoragri sur la route d'Abobo non loin de la société FILTISAC le 23 mars 2020 à 10h00 (GMT, heure locale). » Le vendredi, 19 personnes avaient été interpellées dans le cadre de l'enquête en cours relative à la destruction du matériel de ces centres d'enrôlement que l'État a jugé inacceptable.

Tout porte à croire que la descente sur le centre de Yopougon était planifiée. Pour certains, il s'agirait de l'exécution d'un d'ordre politique. L'enquête ouverte et l'audition d'Assoa Adou permettront certainement d'en savoir plus sur les commanditaires de ces attaques et destructions de biens publiques.Des faits qui sont prévus et punis par la loi.

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.