Maroc: La BAD prend des mesures fortes pour prévenir la propagation du Covid-19 dans les pays où elle est présente

La Banque africaine de développement a annoncé, récemment, des mesures fortes en termes de sécurité sanitaire pour prévenir la propagation du Coronavirus Covid-19 dans les pays où elle est présente, comme la Côte d'Ivoire où se trouve son siège.

Télétravail, vidéoconférences à la place de réunions physiques, suspension des visites dans les bâtiments de la Banque et annulation de tous les déplacements, réunions et conférences jusqu'à nouvel ordre : le président de la Banque, Akinwumi Adesina, a fait ces annonces à l'occasion d'une vidéoconférence avec l'ensemble du personnel, depuis le siège de l'institution à Abidjan.

Il a déclaré que les mesures prises allaient dans le meilleur sens en termes de santé publique et de sécurité.

« Ma principale responsabilité vous concerne. Elle consiste à m'assurer que vos familles et vous-mêmes êtes en sécurité et que vous pouvez travailler là où vous vous trouvez dans les meilleures conditions de santé et de sécurité possibles », a précisé Akinwumi Adesina. Il a indiqué également que toutes les mesures nécessaires étaient en train d'être prises pour assurer la continuité des opérations de la Banque, notamment celles afférentes à la documentation électronique et aux approbations de dossiers. Tous les membres du personnel de la Banque ont travaillé chez eux mercredi pour tester la mise en œuvre des systèmes informatiques.

La Banque a déjà pris plusieurs mesures pour lutter contre la propagation du Coronavirus Covid-19, dont une mise en quarantaine volontaire des employés revenant de pays à haut risque. D'autres institutions multilatérales en Asie, en Europe et en Amérique latine ont pris des mesures similaires.

Depuis le début de l'épidémie de COVID-19 en décembre 2019 en Chine, la Banque a suivi de près la situation sanitaire à travers son centre médical, son équipe de gestion des urgences ainsi que ses comités exécutif et opérationnel pour les situations de crise. Les membres du personnel ont régulièrement reçu des conseils médicaux et des mesures de prévention ont été mises en place pour protéger le personnel et les familles contre la contamination par le virus.

Un plan d'intervention à trois niveaux contre le COVID-19 a également été élaboré pour éviter, gérer et atténuer les effets de la pandémie sur les membres du personnel de la Banque et leurs familles, tout en assurant la continuité des activités en cas d'aggravation de la situation sur le continent.

« S'il vous plaît, ne paniquez pas, a demandé le président Adesina aux collaborateurs de la Banque. Des mesures sont en train d'être prises. La situation nous appelle à changer la façon dont nous travaillons et le lieu à partir duquel nous travaillons. »

Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement étudie, en ce moment, la conception et l'agencement des Assemblées annuelles statutaires de l'institution, prévues du 26 au 29 mai 2020 à Abidjan.

Soft Tech met à disposition 10 millions de masques

Dans le cadre de l'élan citoyen et solidaire pour combattre le Coronavirus, la société Soft Tech - filiale de la holding SoftGroup, a choisi de mettre son personnel et ses chaînes de production au service de son pays et de l'intérêt général, en produisant dix millions de masques qui seront mis gracieusement à la disposition du Ministère de l'intérieur et autres institutions d'utilité publique. Spécialisée dans la production intégrée des tissus techniques, Soft Tech a relevé le défi en un temps record, de transformer son outil de fabrication pour pouvoir produire ces masques en pénurie dans le monde, afin d'alimenter le stock du Royaume.

La société tient à remercier ses collaborateurs pour leur mobilisation et les efforts déployés pour participer à cet élan de solidarité. SoftGroup qui emploie 4 000 personnes dans différents secteurs d'activités, a mobilisé les 300 collaborateurs de Soft Tech qui se relaient 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sur le lieu de production, pour assurer la fabrication industrielle de ces masques.

Soft Tech, entreprise engagée pour des projets sûrs et de qualité, a encadré la chaîne de production par un dispositif garantissant les normes d'hygiène sanitaire pour ses collaborateurs, et fabrique ainsi des masques sous la norme obtenue de chez l'institut de normalisation marocaine IMANOR NM/ST21.5.200/2020 assurant la qualité des produits qui seront mis en circulation.

La TGR annonce un service en ligne pour le versement des dons au Fonds spécial pour la gestion du COVID-19

La Trésorerie Générale du Royaume (TGR) a annoncé, lundi 23 mars 2020, la mise à la disposition des citoyens, des opérateurs économiques et autres partenaires, d'un service en ligne pour faire leurs dons au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI.

Pour effectuer leurs dons, les citoyens, les opérateurs économiques et les autres partenaires sont invités à visiter le site web "www.tgr.gov.ma" et cliquer sur l'icône "paiement en ligne : Vos dons au fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus - Covid 19". Plusieurs entreprises publiques et privées, institutions nationales et corps de métiers ont déjà annoncé leur contribution au Fonds, qui sera réservé à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d'infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir dans l'urgence, ainsi qu'au soutien de l'économie nationale, à travers une batterie de mesures qui seront proposées par le gouvernement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.