Algérie: Report des JO/Athlétisme - "Avoir plus de temps pour une meilleure préparation"

Alger — Le champion d'Afrique du 400 m haies, l'Algérien Abdelmalik Lahoulou, s'est réjoui du report pour un an des Jeux olympiques JO-2020 de Tokyo en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), estimant qu'il aura désormais assez de temps pour préparer cette échéance importante.

"En apprenant la nouvelle mardi, j'étais très content d'autant que la préparation a été interrompue subitement depuis quelques mois déjà. Je me trouvais aux Etats-Unis quand l'épidémie avait commencé à s'étendre. J'ai dû suspendre mes entraînements et rentrer en Algérie. Ce report va me permettre d'avoir plus de temps pour préparer ces JO", a indiqué à l'APS Lahoulou.

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé mardi sa décision de reporter au plus tard à l'été 2021 les JO-2020 de Tokyo qui devaient se dérouler initialement du 24 juillet au 9 août, en raison du Covid-19 qui a touché pratiquement le monde entier.

Invité à raconter son quotidien en cette période de confinement pour cause du Covid-19, Lahoulou a affirmé qu'il poursuivait tant bien que mal sa préparation : "Je me trouve actuellement à l'hôtel du stade 5-Juillet (Alger), j'ai reçu l'aval du ministère de la Jeunesse et des Sports pour m'entraîner seul au niveau du SATO. Je suis en contact permanent avec mon entraîneur américain, tout en le tenant au courant de mes chronos".

Lire aussi: Coronavirus: les Jeux olympiques de Tokyo reportés

Concernant la date de la reprise des entraînements et son retour aux Etats-Unis, le natif de Jijel a affirmé que rien n'a encore été décidé dans ce sens.

Avec le report des JO-2020, Lahoulou compte revoir ses ambitions à la hausse : "Désormais avec une année de plus de préparation, je cherche un podium aux JO-2020, c'est assez légitime. Je me suis classé à la 8e place aux derniers Championnats du monde de Doha-2019. J'ai senti depuis que j'ai progressé dans l'endurance, la technique et le rythme".

Outre Lahoulou, deux autres athlètes algériens ont validé jusque-là leur billet pour le rendez-vous de Tokyo : Taoufik Makhloufi (800 et 1500m) et Bilal Tabti (3000m steeple).

"Nous ne sommes que trois pour le moment, en attendant les autres. La raison ? Je pense qu'il s'agit d'un problème de gestion et surtout de financement, il y a aussi les problèmes de visa qui peuvent vous empêcher de vous préparer convenablement : il faut aller ailleurs pour progresser et espérer se qualifier aux JO. Avec la présence de Noureddine Morceli (secrétaire d'Etat chargé du sport d'élite, ndlr), il connaît les besoins d'un athlète, je pense que les choses vont s'améliorer", a-t-il conclu.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.