Sénégal: Des mots sur des maux - Brouillage

Senghor trouvait «le Sénégalais, intelligent mais caaxan» (léger). A voir Macky et Idy, en compères éblouis par leurs «retrouvailles souterraines» et piqués par le virus de s'exhiber en se prêtant au «salut du coude», on se rend compte de la pertinente actualité de la boutade de Leo-poète.

La distance d'au moins un mètre imposée même en Conseil des ministres, nos duettistes n'en ont cure! L'occasion -la trouvaille- est trop belle pour formaliser les «retrouvailles entre le 5ème Président en exercice et l'ex-5ème Président virtuel qui entretient toujours le secret espoir de se voir passer le témoin en douce à la faveur d'un «combine bëré» aux relents de marché de dupes. Comme qui dirait, changer un cheval borgne par un cheval...aveugle. Aveuglé, Aveuglant? Mais ça, c'est une autre histoire...

Le plus affligeant, c'est quand le maître de céans qui se veut maître des horloges à travers cet exercice aux allures d'allégeances nouvelles et/ou renouvelées fait dans le déni de ses propres préconisations en s'accolant, mains entrelacées, sur un air de «saafonté» sourire satisfait et visage déridé en recevant Le Général Kara, qui aurait refusé de se soumettre à la règle d'hygiène élémentaire de se passer du gel hydro alcoolique qui lui aurait été présenté à son arrivée au siège de la République. L'exception mouride, cas d'école discriminant, soumission du temporel au spirituel ?

Après la bravade de Touba avec Boun Dionne en guest-star, le Sommet de l'Etat qui évite soigneusement de nommer les lieux de cultes parmi les endroits devant être fermés au public, n'en finit pas d'envoyer des signaux contradictoires qui peuvent affecter l'efficacité des mesures préconisées, applaudies par tous, et jeter le trouble dans les esprits déjà tourmentés.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.