Congo-Kinshasa: Covid 19 - La CCM décrète quatre jours de jeûne et prière

Répondant à l'appel du chef de l'Etat, qui a invité les confessions religieuses à implorer la misericorde de Dieu pour freiner la propagation de covid 19 en RDC, la coordination pour le changement de mentalités (CCM), une structure rattachée à la Présidence de la République, vient de décréter quatre jours de jeûne et prière.

Un programme a été deja établi pour bien organiser ces moments de prière sur toute l'étendue du territoire national. Au cours d'une communication faite le mardi 24 mars au siège de la CCM, le conseiller principal du chef de l'Etat chargé de l'Administration et des Finances à la CCM, le pasteur Jacques Kambala Tshilombo, a souligné que cette prière débute le jeudi à minuit pour se clôturer le dimanche à midi. Il ne sera pas question de se rassembler pour éviter des attroupements pouvant contribuer à la propagation de la maladie de Covid- 19. Mais chaque enfant de Dieu, chaque congolais partout où il se trouve s'arrêtera à midi et à huit-dix heures pour prier pendant cinq minutes. Cette prière sera accompagnée d'un jeûne. "Nous sommes tous en jeûne et prière sur l'étendue du pays. Nous prions jusque dimanche à midi et il y aura partout une déclaration solennelle de la délivrance de la nation vis-à-vis de ce virus", a-t-expliqué.

Chaque midi et chaque dix-huit heures, ajoute-t-il, tout enfant de Dieu, tout serviteur, tout Congolais où qu'il soit, nous allons nous arrêter pendant cinq minutes afin de prier pour la nation. Et à minuit, les hommes de Dieu vont rester en éveil pour demander la misericorde de Dieu.

Il laisse entendre : "Si Dieu fait grâce, le chef de l'Etat se joindra à nous pour la prière de dimanche midi et nous aurons à diffuser dans les chaines de télévision les différentes déclarations des hommes de Dieu.

Pasteur Jacques Kambala invite les Congolaises et les Congolais à prendre ce moment de prière au serieux :"prenons cette priere au serieux le combat n'est pas que physique, il est aussi spirituel. Replaçons-nous dans le temps prophetique dans lequel on est, nous verrons que nous serons responsables envers les générations qui viendront".

Le conseiller principal du chef de l'Etat invite la population au respect strict des mesures d'hygiène, notamment se laver les mains, tousser en se couvrant la bouche avec un papier mouchoir. En cas des signes de la maladie, à savoir la fievre, la toux, le rhume, se presenter au personnel soignant. Il appelle également la communauté à un elan de solidarité envers les personnes vulnérables, les sans-abris et les démunis. "Nous voulons encore attirer votre attention sur le fait que les vulnérables, les sans-abris, les gens qui, lorsqu'ils sont touchés par cette maladie, ne sauront pas résister, les faibles, les démunis éduquons-les, responsabilisons-les mais aussi soutenons-les financièrement si c'est possible. Partageons les gants , les masques, les produits désinfectants. Si vous êtes en face de quelqu'un qui est déjà atteint par cette maladie, encouragez le, demandez-lui de se présenter aupres des autorités sanitaires. Cela sauvera la société.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.