Togo: Une pépinière d'entreprises en gestation au profit des éleveurs, pisciculteurs et apiculteurs

L'installation de l'agropole de la région de la Kara est bien en marche. Et un nouveau pas est en train d'être posé. Il s'agit de la création et du lancement d'une pépinière d'entreprises. Selon les informations, il sera question d'un réseau d'éleveurs, de pisciculteurs et d'apiculteurs à connecter à l'agro-industrie, ceci, à toutes les étapes du circuit, de la production à la commercialisation.

Dans cette dynamique de création d'une pépinière d'entreprises il va être dès lors mis en place un incubateur qui aura pour tâche d'apporter un appui technique et financier ainsi que des conseils aux jeunes. Aussi, aura-t-il à encadrer, former les promoteurs de projets et les appuyer dans l'élaboration de leurs plans d'affaires.

D'après nos confrères de Togo First, « des accords de partenariat et une contractualisation entre les divers acteurs devraient être proposés pour fixer les conditions d'échange et de travail au sein des différentes filières. Les acteurs économiques dont les projets intègreront la pépinière bénéficieront de facilités d'octroi de crédit ».

Quant aux institutions spécialisées dans les mécanismes de financements des startups pour l'installation de fermes modernes et l'installation de leurs unités de production, il est prévu la mise en place d'un fonds de garantie.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.