Afrique: Coronavirus - Les footballeurs africains unis contre la pandémie

Ballon de football

Longtemps épargnée par l'épidémie, l'Afrique s'inquiète des risques sanitaires et économiques du coronavirus. Rattrapé par le Covid-19, le continent est exposé à une double crise qui pourrait donner un coup de frein brutal à son développement.

Les Africains pleurent Manu Dibango, grand saxophoniste de jazz camerounais, décédé mardi en France à 86 ans des suites du coronavirus.

Un choc pour un continent qui a semblé jusqu'alors relativement épargné par la pandémie. Mardi soir, on dénombrait ainsi 2.137 cas de contamination dans toute l'Afrique, dont 62 morts, alors que le bilan mondial dépassait 404.000 cas et 18.000 décès. Toutefois, la faiblesse des systèmes de santé des pays africains suscite de vives craintes.

Ainsi, à l'unisson, les joueurs africains ont invité leurs compatriotes à respecter les règles d'hygiène de l'OMS et les consignes des gouvernements locaux, appuyant sur la nécessité du confinement en de telles conditions de crise sanitaire mondiale.

Message important 💚🇩🇿 Écoutez les autorités sanitaires et restez chez vous surtout !! C'est important pour protéger les gens les plus faibles face aux risques du virus, peu importe leur âge et leur état de forme c'est dangereux pour tout le monde. Prenez soin de vous 💚 pic.twitter.com/7ZtsVCablB

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.