Sénégal: Continuité pédagogique - Télé-école occupe les élèves à distance

25 Mars 2020

Participer à la formation des élèves en ces temps de vacances obligées, tel est l'objectif que vise Assane Mboup, initiateur de la première télévision éducative du Sénégal suite à la décision de l'Etat de fermer les écoles pour freiner la propagation du coronavirus. Cette notion renferme tout un dispositif de studios télé et autres plateformes multimédia et digitales pour produire et diffuser des contenus pédagogiques à distance.

À quelques encablures du rond-point Jvc de Sacré cœur, s'érige une bâtisse à l'écriteau sur lequel on peut lire Télé-école. Peint à l'extérieur comme à l'intérieur d'une couleur bleuâtre, ce bâtiment renferme un plateau technique très relevé pour la production et la diffusion d'émissions et de programmes de télévision dédiés au service exclusif de l'éducation. Fondée en 2013 par le professeur Assane Mboup, enseignant-chercheur, la structure Télé-école est équipée de studios et de plateformes technologiques de derrière génération. La structure n'envie rien aux autres plateaux de télévision classiques.

Selon son fondateur, Pr Mboup, ce support médiatique a pu développer, au fil des années, avec le concours du ministère de l'Education nationale, des programmes télévisés diversifiés sur la citoyenneté, le civisme, la démocratie, la vie des écoles, les clubs de langues et de science, etc. Des cours solidaires dispensés par des enseignants dans diverses disciplines, sont également mis, gratuitement, à la disposition des élèves via les réseaux sociaux. D'après lui, ce département ministériel assure la présidence du système éducatif et des médias du conseil de Télé-école et valide en même temps toutes les questions liées à la pédagogie.

Aujourd'hui, avec la décision présidentielle de fermer, pour trois semaines, les structures d'éducation et de formation publiques comme privées pour limiter la propagation du coronavirus, le fondateur de Télé-école n'a pas hésité à s'engager bénévolement auprès des autorités du secteur éducatif et apporter sa contribution. En effet, Assane Mboup a pris la décision d'arrêter toutes ses émissions et de mettre à disposition ses studios télé, ses ressources humaines ainsi que toutes ses plateformes digitales au service de l'éducation. Durant les vacances des écoles, 24h/24, des cours sont dispensés bénévolement par des enseignants officiellement désignés et diffusés gratuitement sur toutes les plateformes digitales de Télé-école Sacré-cœur, au grand bonheur des élèves.

Des enseignants triés sur le volet

« Dès l'annonce de la mesure, nous avons saisi le ministère de l'Education nationale pour lui signifier qu'il est de notre devoir, en tant que télévision éducative, de mettre à disposition toutes les plateformes de la télé au service de l'éducation et de la formation », a déclaré Pr Mboup. Selon lui, le ministère a vite adhéré à cette initiative et instruit le directeur de la Formation et de la Communication de mettre en place une commission chargée de choisir les enseignants pour s'occuper de la tâche. L'Amicale des chefs d'établissements scolaires du secondaire et le Collectif des chefs d'établissements scolaires du moyen se sont joints aussi au ministère pour aider les Centres régionaux de formation des personnels de l'éducation (Crfpe) dans le choix et l'affectation des profils.

A notre passage jeudi dernier, deux professeurs choisis par la commission avaient enregistré leurs premiers cours solidaires dans les studios de Télé-école. Il s'agit notamment de Malick Fall, professeur d'histoire et de géographie en classe de Troisième au Cem Alimody de Keur Massar, et de Badara Ndiaye, professeur de philosophie au lycée Seydina Rouhou Laye des Parcelles assainies. Ces derniers se sont succédé pour présenter et enregistrer respectivement, en 25 minutes, leurs cours. Ceux-ci portent sur les inégalités de développement et la réflexion philosophique. Des contenus pédagogiques qui concernent le premier domaine du programme.

Pour mener à bien le projet, Assane Mboup compte augmenter 10 autres plateformes de montage et procéder au recrutement de 10 monteurs et cameramans. Ces derniers seront en position de stage. Ces cours diffusés sur les plateformes de Télé-école, seront également retransmis par toutes les chaînes de télévision du Sénégal.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.