Congo-Kinshasa: Crise sanitaire - Interdiction aux écoles d'organiser des cours d'encadrement

Testé négatif, le Ministre d'Etat en charge de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Willy BakongaWilima constate avec douleur tous les cas de décès qu'enregistre la République démocratique du Congo au Coronavirus et le test positif d'un élève.

De ce fait, il a appelé les élèves du pays à réviser seuls, tout en insistant sur le fait qu'aucune école n'est autorisée à organiser des cours particuliers de rattrapage, d'encadrement ou de révision durant cette période car, selon lui, l'heure est à la lutte contre la pandémie de covid-19 par le strict respect des instructions édictées par le Chef de l'Etat ainsi que celles de l'OMS.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Ministère d'Etat, Ministère en charge de l'Enseignement Primaire, Secondaire et technique (EPST)

Message officiel

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Chers Parents, chers Elèves, chers Partenaires éducatifs,

Selon le Ministère de la Santé, un élève d'une école bien identifiée à Kinshasa a été testé positif au coronavirus. Au nom du gouvernement de la république, nous tenons à adresser notre soutien et notre solidarité à la famille de l'élève et à son école qui devront se conformer aux prescriptions de l'Organisation Mondiale de la Santé et du Ministère de la Santé.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Le Coronavirus est une réalité dans notre pays. Il s'agit d'une véritable bataille face à laquelle toute la communauté nationale doit se mobiliser comme un eul homme dans le respect des mesures édictées par le Président de la République, Chef de l'Etat et par les instances compétentes. Il n'est donc pas question de céder ni à la panique ni à la peur moins encore à la désinformation.

Nous réaffirmons qu'aucune année blanche n'est déclarée et réitérons l'appel aux élèves à capitaliser cette période en révisant leurs matières.

Le Ministère de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique rappelle qu'aucune école n'est autorisée à organiser des cours d'encadrement, de rattrapage ou de révision particulière en son sein ou en dehors de celle-ci pendant cette période.

Chers parents, nous réitérons notre souci de voir nos enfants toujours en bonne santé, en respectant les directives de prévention contre le Covid-19 ainsi que les consignes susmentionnées. Peu importe sa virulence, ensemble nous sortirons victorieux.

Que Dieu bénisse la République démocratique du Congo et qu'il nous protège contre cette pandémie.

Que Dieu bénisse nos élèves.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, je vous remercie.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.