Afrique: Un soutien est urgent alors que les cas de Covid-19 en Afrique augmentent de plus de 500 % en une semaine, met en garde Save the Children

communiqué de presse

Le nombre de cas de Covid - 19 sur le continent africain a augmenté de façon spectaculaire cette semaine, les systèmes de santé qui prennent en charge les enfants et des familles les plus vulnérables et marginalisés du monde seront soumis à une pression touj ours plus forte, prévient Save the Children.

Il y a maintenant au moins 2 412 cas confirmés[i] dans 43 pays d'Afrique - une augmentation de plus de 500 pour cent depuis le 17 mars[ii] - avec seulement neuf pays sans cas confirmé.

L'Afrique du Sud compte le plus grand nombre de cas confirmés de Covid - 19 en Afrique subsaharienne, suivie par le Burkina Faso, ce qui fait craindre un système de santé submergé si les taux d'infection continuent d'augmenter.

Si le virus continue à se propager à ce rythme, la v ie de milliers d'enfants pourrait être en danger, a déclaré Save the Children. Un pic de cas de Covid - 19 pourrait perturber la prise en charge de la nutrition, la vaccination et d'autres services de santé pour les enfants si les structures médicales sont t rop sollicitées, si le personnel médical tombe malade ou si les familles restent à l'écart par crainte de contrac ter le virus.

Cela aurait un impact sur les efforts déjà fait visant à sauver les enfants de la malnutrition aiguë et de maladies telles que l e paludisme, la pneumonie et la diarrhée. En outre, avec la fermeture des marchés et la mise en place de restrictions à la circulation, les ménages auront moins de revenus pour subvenir à leur s besoins essentiels.

Afin de soutenir les enfants et leurs fami lles dans les pays touchés sur le continent africain et dans le monde entier, Save the Children a lancé un appel à fonds afin de réunir un premier montant de 30 millions de dollars dans les mois à venir. Inévitablement, au fur et à mesure de l'évolution de la réponse, c e besoin financier augmentera.

Avec ces fonds, Save the Children vise à renforcer ses programmes de protection des enfants dans les pays touchés par le virus, à accroître le soutien aux systèmes de santé nationaux et à s ensibiliser les paren ts et le personnel soignant pour comment a pporter un soutien mental aux enfants. Les fonds seront également utilisés pour soutenir les enfan ts qui auront perdu leurs parents.

Save the Children appelle la communauté internationale à augmenter son financemen t pour soutenir les efforts des gouvernements nati onaux dans leur réponse à cette pandémie et à sauver des vies d'enfants.

Les gouvernements africains ont déjà réagi à l'épidémie de Cov id - 19 au cours des dernières semaines de plusieurs façons, notamment p ar des couvre - feux, des int erdictions de voyager, des mesures de confinement, et de grandes campagnes de sensibilisation et d'assainissement. Toutefois, étant donné la rapide augmentation des cas confirmés sur le continent, Save the Children estime qu'il f aut faire davantage pour é viter une plus grande épidémie.

Le Directeur R égional de Save the Children pour le plaidoyer, Eric Hazard, a déclaré :

"Bien que nous sachions que les donateurs ont de nombreuses exigences à leur égard, il est essentiel que nous n e reculions pas devant notre responsabilité mon diale maintenant. Nous ne pouvons aller de l'avant en ignorant une épidémie de COVID - 19 dans un pays, cela entraînera rapidement d'autres cas dans un autre. Nous devons soutenir les pays dont les systèmes de s anté sont plus faibles et nous tenir aux côtés des communautés les plus pauvres et les plus marginalisées qui n' ont pas les moyens de subvenir à leurs besoins et de se protéger des conséquences de cette épidémie. Les donateurs internationaux d oivent investir dans l'aide pour renforcent le s systèmes de santé, en soutenant en particulier les pays qui ont moins de moyens pour contenir l'épidémie, afin de minimiser autant que possible l'impact sur les enfants très v ulnérables et leurs familles" .

Save the Children exhorte tous les gouvernements à prendre des mesures supplémentaires pour s'assurer que les bonnes informations de prévention atteignent les communautés vulnérables avant que le nombre de cas n'atteigne des niveaux potentiellement écrasants, y co mpris des mesures pratiques comme

- S'assurer que toutes les communautés ont accès à des fournitures sanitaires de base comme l'eau potable et le savon, ainsi qu'à des conseils appropriés sur la façon de les utiliser pour arrêter la propagation du virus.

- Partager avec les communautés des informati ons précises et adaptées aux enfants sur la prévention du COVID - 19 par le biais des médias nationaux ;

- Élaborer et lancer des campagnes d'information publiques claires et adaptées aux enfants afin de leur don ner, ainsi qu'à leur famille, les informations dont ils ont besoin pour se protéger contre l'infection ;

- G arantir l'accès à l'éducation pour tous les enfants, même si les écoles sont fermées, par exemple par l'apprentissage à d istance (en ligne ou par la radio) ;

- Lutter contre la désinformation sur le COVID - 19 qui peut accroître l'anxiété et la détresse des enfants et des adultes.

FIN

[i] Selon les données de Africa CDC, 25 mars 2020 : https://africacdc.org/covid - 19 - update/25 - march/

ii] Le 17 mars 2020 , Africa CDC a signalé 443 cas confirmés (voir lie n). Le 25 mars, le nombre est passé à 2 412, soit une augmentation d'un peu plus de 500 %.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.