Tunisie: Polémique sur le sort d'un bateau transportant de l'alcool médical

Un navire chargé d'alcool médical, destiné à la fabrication de gel hydro-alcoolique, reliant la Chine à la Tunisie, aurait été détourné et redirigé vers l'Italie, avait révélé le 23 mars Mohamed el-Msellini, le ministre du Commerce tunisien, qui depuis est revenu sur cette déclaration.

La vidéo existe toujours et elle a été largement partagée sur la Toile en Tunisie où la nouvelle crée la polémique. On y voit Mohamed el-Msellini, ministre tunisien du Commerce, affirmer à la chaîne privée Elhiwar Ettounsi qu'« un navire se dirigeant vers la Tunisie a été piraté en mer par les Italiens ». Le 24 mars, sur radio Shams FM, le même ministre revient sur ses déclarations précisant qu'il aurait parlé « d'un détournement en mer », mais sans évoquer cette fois-ci les Italiens. Le ministre rajoute alors qu'il s'agit d'un cargo sans plus de précisions.

Joint par RFI, ce mercredi, le bureau du ministre a refusé de commenter l'affaire. L'information a tout de même préoccupé l'opinion tunisienne, d'autant qu'elle intervient peu de temps après une autre polémique qui a opposée la République tchèque et l'Italie sur une cargaison comprenant des dizaines de milliers de masques et des respirateurs destinés à l'Italie.

En tout cas, l'incident ne semble pas perturber les relations entre les deux pays. Ce mercredi, l'Agence italienne au développement a annoncé que les deux pays continuaient « leur coopération pour surmonter ce moment difficile ensemble ». L'Italie a notamment accordé un crédit d'aide de 50 millions d'euros à la Banque centrale tunisienne pour soutenir les entreprises face à l'impact du coronavirus.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.