Cote d'Ivoire: Musique/Afro-beat - Romeomania était en tournée à Abidjan avec son tube « ça va aller »

Après un séjour d'affaires à Dakar (Sénégal), Romeomania était en tournée à Abidjan du 6 au 15 mars 2020 où il a profité pour tourner une nouvelle vidéo à Sicogi dans la commune de Koumassi, où il dit être le "Fils adoptif".

« Quand je rends visite aux fans de Koumassi, il y a une connexion tellement forte que parfois je pense que j'ai grandi dans ce quartier. L'amour que les jeunes me portent est inexplicable, ils chantent tous ma chanson "ça va aller" et cela me fait chaud au cœur. »

A l'état-civil, Stafford Roméo Souverin, Romeomania est la nouvelle icône de l'Afrobeat, genre musical très en vogue en ce moment, chez les jeunes tant en Côte d'Ivoire qu'à l'international. Originaire des Antilles (Haïti-Guadeloupe), Romeomania est artiste-chanteur et compositeur vivant en France depuis son plus jeune âge. Le jeune homme de 30 ans a intégré le marché de l'Afro-beat en 2017 et fait beaucoup parler de lui depuis quelque temps en enchaînait les succès.

Pour la petite histoire, Romeomania a fait une bonne partie de sa jeunesse dans les quartiers chauds de la Guadeloupe et la banlieue parisienne. Après de nombreux voyages à la découverte du monde, notamment aux Etats-Unis et une première expérience dans le Rap, il se lance dans l'afro-beat en 2017 avec le single « Laisse ton numéro ».

Ce dernier opus fait rapidement le buzz sur la toile en rentrant dans les tendances YouTube France, Pays-Bas, Allemagne, Canada et devient par la même occasion l'un des rares artistes évoluant en Côte d'Ivoire à atteindre les tendances de Youtube France. Il intègre également la playlist de médias importants tels que : Génération 80 France, IvoireTvMusic, DBMTV, HLive sur Freebox, Canal 10 de la Guadeloupe, des radios en Belgique et relayé par des bloggeurs influents. Depuis Janvier 2017, sa chaîne YouTube a fait plus de 5 millions de vues.

En juin 2018, Romeomania se positionne sur l'échiquier musical ivoirien avec un son baptisé « Tague-moi ». Une œuvre afro-beat qui a vu la collaboration et le doigté de l'arrangeur-chanteur, Shado Chris. Disponible depuis quelque temps sur toutes les radios de la capitale, le nouveau son « Tague-moi » fait danser les mélomanes.

Après ce succès fulgurant, il lance le titre « Avancer » toujours en featuring, cette fois-ci avec l'enfant prodige de la Côte d'Ivoire « Rico Amaj » qui continue de faire danser. En moins de deux mois, ce son est écouté partout sur les ondes des radios privées et commerciales de la Côte d'Ivoire. Avec déjà un demi-million de vues sur YouTube.

Mais c'est avec le single « ça va aller » que l'artiste va connaître son plus grand succès. Ce tube placé dans le top des hits fait danser les mélomanes.

Cette dernière sortie se hisse déjà dans le fameux classement des Hit 30 des tubes les plus en vogue sur Trace Africa. Et depuis la carrière de Romeomania connaît une progression considérable en intégrant la playlist de la célèbre chaîne de télévision « TV5 Monde » avec le single « Vraie beauté africaine », une chanson qui met en valeur toutes les femmes afro du monde entier.

Adulé par des milliers de jeunes, il profite de ce temps fort pour travailler sur un album de 13 titres environ dans les studios de « Star Factory Music », le label du célèbre artiste Serge Beynaud avec l'arrangeur Moctar Tosh et en étroite collaboration avec Dj Bookey Mania de Paris et le label Mania Music Malheur (MMM).

Cet album aux sonorités afro-caribéennes verra la participation de plusieurs renommées africaines, américaines et européennes. En parallèle, l'artiste continue la promotion de son maxi-single de 5 titres intitulé « La récompense ». Aujourd'hui, Romeomania se positionne comme un artiste important sur l'échiquier musical africain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.