Sénégal: Coris Bank internationale - Le Produit net bancaire en hausse de 2,8% en 2019

Le Produit net bancaire de Coris Bank international a connu une hausse de 2,8% en 2019. La révélation est de Idrissa Nassa, le président du conseil d'administration lors d'un message aux actionnaires.

Idrissa Nassa, Président du conseil d'administration (Pca) de Coris Bank international fait le bilan de l'institution pour l'année 2019. Selon M. Nassa, au terme de l'exercice 2019, la Banque affiche à l'instar des années antérieures, de bonnes performances sur l'ensemble de ses indicateurs financiers en captant de nouvelles parts de marché et en renforçant ses positions, et boucle l'année avec un résultat confortable.

Il affirme que ces réalisations certes appréciables, ont été impactées en termes de variation annuelle, par la sortie du périmètre de consolidation, à la fin du premier trimestre 2019 du fait de leur filialisation, des succursales du Sénégal et du Bénin qui comptaient pour plus de 10% dans les activités de 2018.

Malgré le contexte mondial, le Pca renseigne que le Groupe Coris a poursuivi sa politique d'expansion, avec l'ouverture d'une succursale au Niger et le lancement de Coris Mésofinance. Parmi les chantiers majeurs de 2019, CBI SA a réalisé la migration de son système d'information vers la dernière version de l'éditeur (Amplitude UP), plus évolutive.

Les stratégies commerciales centrées sur l'innovation, la diversification des produits et services financiers et la satisfaction de la clientèle ainsi que l'efficacité de la force de vente, ont soutenu le rythme de conquête de la clientèle avec plus de 14 000 nouveaux clients recrutés et 420 000 portemonnaies électroniques créés depuis le lancement de Coris Money en 2018.

« L'activité d'intermédiation auprès de la clientèle a été intense avec 709,3 milliards d'encours de dépôts mobilisés et 662,1 milliards d'encours de crédits nets directs consentis au 31 décembre 2019. Sur le marché financier, la Banque est restée active en 2019 dans le placement en titres souverains.

Sous cette impulsion, le total bilan s'est porté à 1 211,8 milliards, en hausse de 5,2%. Par ailleurs les résultats, déjà en bonne évolution entre 2017 et 2018, s'inscrivent en hausse malgré la filialisation des ex-succursales pour compter du 1er avril 2019.Ainsi, le Produit net bancaire est en hausse de 2,8% pour se situer à 58,3 milliards, grâce à la bonne tenue de l'ensemble des activités qu'elles soient orientées clientèle, titres, services ou investissements. Ce faisant, l'évolution des charges d'exploitation a été maitrisée à 2,4% », lit-on dans le document.

Selon le Pca, le Résultat net de 27,7 milliards après la charge fiscale, a augmenté de 12,9% par rapport à l'exercice 2018, prenant en compte un coût net du risque de 6,4 milliards en amélioration de 28,6% malgré une politique de provisionnement rigoureuse.Certifiée ISO 9001 depuis plus de 10 ans, la Banque a poursuivi son maillage du territoire Burkinabè en ouvrant 03 nouvelles agences, portant le réseau de distribution à 52 agences dans le but de satisfaire toujours plus la clientèle.

Idrissa Nassa affirme que ce bilan est à mettre sous le sceau de la résilience, la proactivité et l'agilité de votre Banque, qui joue pleinement son rôle d'acteur financier de référence aux plans national et sous régional, dans un contexte socioéconomique fortement concurrentiel, régulé et marqué par des préoccupations d'ordre divers. Il reflète aussi le professionnalisme de son capital humain, la force de la synergie du Groupe bancaire et la pertinence des choix stratégiques.

Résolument orientée vers l'avenir, poursuit-il, la Banque va parachever en 2020, les chantiers stratégiques engagés dans le cadre de la mise en œuvre de son plan quinquennal 2018- 2022, poursuivre sa transformation digitale et lancer de nouveaux projets dans le but d'offrir le meilleur à sa clientèle et à toutes ses parties intéressées.Au nom du Conseil d'administration, il a tenu à saluer la détermination, l'engagement et l'abnégation au travail de l'ensemble du personnel et encourage à relever les défis de l'année 2020, qui s'annoncent nombreux certes mais non insurmontables.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.