Cote d'Ivoire: La circulation des personnes interdite entre Abidjan et les autres villes à compter du 26 mars à minuit

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Vagondo Diomandé, a annoncé, le mercredi 25 mars 2020, à Abidjan, l'interdiction de la circulation des personnes entre Abidjan et les autres villes du pays à compter du jeudi 26 mars à minuit, exception faite pour l'approvisionnement en denrées alimentaires et produits de première nécessité, afin d'éviter la propagation de la maladie à Coronavirus.

Il s'exprimait au cours d'une conférence de presse conjointe avec ses collègues de la Santé et de l'Hygiène publique, Aka Aouélé, et de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré.

Désormais, a souligné Vagondo Diomandé, ne seront autorisées à sortir d'Abidjan que les personnes bénéficiant d'une autorisation. Il a indiqué que le couvre-feu qui a débuté le 24 mars de 21h à 5h du matin pour faire respecter les mesures de prévention de la maladie à Coronavirus prises par le gouvernement, ne concernent pas les agents des secteurs de la santé, de l'eau (SODECI), de l'énergie (CIE), de l'assainissement, de secours, de sécurité et les personnes dont l'activité concourt au bon fonctionnement des services de l'Etat.Selon le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, « ces mesures de restriction s'imposent à tout le monde ».

Quant au ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, il a indiqué que son département est en train de prendre des mesures pour que d'autres laboratoires soient associés à l'Institut Pasteur qui est actuellement le seul habilité à faire le test du Coronavirus. L'objectif étant, selon Aka Aouélé, « d'avoir les résultats des tests de façon quotidienne ».Il a souligné que cinq sites sont disponibles pour la prise en charge des cas confirmés et que des sites sont prévus aux frontières du pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.