Afrique de l'Ouest: Impacts du covid-19 sur les sénégalais - Un million de ménages vont bénéficier d'une enveloppe de 69 milliards

Présidant le Conseil des ministres de ce mercredi 25 mars, le président Macky Sall a annoncé que l'enveloppe, initialement, de 50 milliards sera portée à 69 milliards de francs Cfa pour renforcer l'aide alimentaire d'urgence aux populations vulnérables. Il a également salué les mesures annoncées par la Bceao pour soutenir davantage les économies des Etats membres de l'Uemoa.

« Une enveloppe de 50 milliards sera consacrée à l'achat de vivres pour l'aide alimentaire d'urgence », avait cajolé le chef de l'Etat dans son message à la nation du 23 mars dernier. Une somme qui sera gonflée pour atténuer les effets néfastes du coronavirus sur les ménages les plus vulnérables.

En effet, « Macky Sall a souligné qu'une enveloppe finalement de 69 milliards francs Cfa sera mise en place pour renforcer l'aide alimentaire d'urgence aux populations vulnérables en cette période de crise, pour un objectif d'un million de ménages », rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

Par ailleurs, le document indique que le président Macky Sall a salué les mesures incitatives annoncées par la Bceao pour soutenir davantage les économies des Etats de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).Il a, à cet égard, rappelé l'impérieuse nécessité d'accélérer le déploiement du Plan de résilience économique et sociale (Pres), qu'il a initié depuis le début de la crise, et des interventions du Fonds de riposte et solidarité contre les effets du Covid-19 créé, et qui, à terme, va mobiliser 1000 milliards de francs Cfa.

Le président de la République, dit le communiqué, abordant la problématique de l'attractivité du Sénégal et de la gestion optimale du portefeuille de l'Etat, a demandé au ministre de l'économie, du plan et de la coopération de finaliser, dans les meilleurs délais, en relation avec le ministre des Finances et du budget, les études précises d'impact de la pandémie du Covid-19 sur les secteurs économiques et les entreprises publiques notamment.

Le Chef de l'Etat, a par ailleurs invité le ministre des Finances et du budget, en relation avec le ministre de l'économie à faire l'évaluation prospective des actions du Fonds souverain d'investissement stratégique (Fonsis) en mettant l'accent sur l'actualisation de sa doctrine d'investissement et la gestion des mandats exécutées au nom de l'Etat.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.