Togo: Prières dans les foyers

26 Mars 2020

Les célébrations de Pâques, temps fort de la religion catholique, auront lieu sans fidèles ni lavements de pieds ou processions, stipule "un décret en temps de Covid-19" publié par le Saint-Siège.

Au Togo, tous les lieux de culte sont fermés pour un mois.

Les croyants seront informés des horaires des rituels et prieront dans leur foyer.

Le Jeudi Saint, "le lavement des pieds, déjà facultatif, est omis", tout comme "la procession" à la fin de la messe. Cette dernière sera d'ailleurs célébrée par les prêtres "dans un endroit approprié sans la présence du peuple", indique notamment le décret.

Lors de la prière du Vendredi Saint, il faudra évoquer "les malades" et les "défunts". Et "l'adoration de la Croix par le baiser sera limitée au célébrant seulement".

"Les expressions de piété populaire et les processions", comme le chemin de Croix peuvent être reportées par les évêques des diocèses à d'autres dates, comme les 14 et 15 septembre.

L'une des célébrations traditionnelles, "la messe chrismale", où est bénie l'huile sainte qui servira aux baptêmes durant l'année, pourra aussi être reportée.

Le décret donne des recommandations précises pour des célébrations se déroulant du 5 au 11 avril.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.