Angola: COVID-19 - Le CFL réduit des parcours quotidiens

Luanda — Le Chemin de fer de Luanda (CFL) ont réduit les trajets quotidiens de 17 à huit, soit une diminution d'environ 30% de la circulation des trains, dans le cadre des mesures préventives contre le Covid-19.

Selon une note des CFL parvenue mercredi à l'Angop, les services de circulation pour les trains vers la gare de Baia sont suspendus, et l'itinéraire vers la municipalité de Dondo (Cuanza Norte) sera également paralysé samedi prochain (28).

La circulation du train de longue distance Luanda / Ndalantado (Cuanza Norte) à Malanje restera, pour assurer des services minimums, selon la note.

Le document ajoute que le nombre de passagers par voiture sera réduit, ceux de la 3e classe passant de 100 personnes à 50 et ceux de la 2e classe de 70 à 48 passagers. Le CFL affirme des conditions nécessaires sont créées, au niveau de la gare, pour que les passagers observent des mesures préventives contre le nouveau coronavirus, ce qui implique de se laver les mains avec du savon et de l'eau aux entrées et sorties des locomotives et les désinfecter.

Le CFL effectue 17 trajets quotidiens en train de banlieue, transportant au moins six mille personnes dans les trois services, qui paient 500 kwanzas en première classe, 200 en deuxième et 30 en troisième.

En plus de la banlieue, il fait des voyages interprovinciaux de Luanda / Cuanza Norte / Malanje. Le CFL possède 424 kilomètres de voie ferrée sur le tronçon Luanda / Malanje et 55 sur le trajet Dondo-Zenza (Cuanza Norte), soit un total de 479 kilomètres.

À ce jour, l'Angola a enregistré trois cas positifs de patients en provenance du Portugal.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.