Angola: Covid-19 - Une brigade multisectorielle saisit des médicaments périmés

Huambo (Angola) — Une des brigades multisectorielles, créée dans le cadre des mesures de prévention du Covid-19 (nouveau Coronavirus), a saisi, mercredi, plusieurs médicaments périmés, détectés dans l'une des pharmacies du quartier de Cambiote, aux alentours de la ville de Huambo.

Il s'agit de dix cartons de médicaments divers, dont certains ont expiré depuis février 2019, mais qui ont continué à être commercialisés auprès de la population qui s'y rend avec les prescriptions médicales respectives.

Parmi les médicaments qui doivent être incinérés dans les prochains jours, il y a, entre autres, des flacons Hydrates de sodium, Lysc (500 milligrammes), Ampicilline avec différents milligrammes, sérum physiologique et Prapamed.

S'adressant à l'ANGOP, le coordinateur de la brigade, Cesário Passa, a déclaré que les médicaments ont été saisies dans le cadre d'une micro-opération de contingence de la hausse des prix des produits d'hygiène personnelle (masques, gants et gel alcool), pour la prévention d'éventuelles contagions de la pandémie du Covid-19.

Il a indiqué que la brigade multisectorielle ne pourra appréhender que les médicaments, en attendant la position des autorités sur la responsabilité pénale ou civile des propriétaires de la pharmacie.

Cependant, le responsable a dit que les produits susmentionnés devraient être incinérés bientôt, car l'administration de médicaments périmés est une atteinte à la santé publique, et peut provoquer la mort. La brigade multisectorielle comprend les inspecteurs de la santé et du commerce de l'Institut national de protection des consommateurs (INADEC) et les agents du Service des enquêtes criminelles (SIC).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.