Tunisie: Pâtes alimentaires - Les unités fonctionnent à plein régime

26 Mars 2020

Les pâtes alimentaires sont très prisées ces jours-ci. Les étalages de certains commerces ont été vidés et les unités de production fonctionnent à plein régime pour satisfaire la demande.

La pandémie du coronavirus a obligé les Tunisiens à s'approvisionner en pâtes alimentaires (macaroni, coscous... ). Malgré le nombre important des usines de ce produit de base, les quantités vendues dans les grandes surfaces ont été épuisées en un rien de temps. En effet, l'affluence des consommateurs vers ces produits a été impressionnante. En quelques jours, ces pâtes alimentaires sous leurs différentes marques ont disparu non seulement des grandes surfaces, mais aussi de plusieurs épiciers.

Le couscous et les macaronis ont toujours été les plats préférés des Tunisiens. Leur prix est relativement à la portée des bourses moyennes. Cette demande effrénée en pâtes alimentaires constitue une vraie aubaine pour les unités de production tunisiennes qui sont appelées à redoubler d'efforts et augmenter les quantités produites pour satisfaire une demande croissance. Ainsi, les entreprises de pâtes alimentaires ont mis les bouchées double en vue d'augmenter le rythme de la production.

Une dynamique à toute épreuve

Et dire qu'avant la propagation du coronavirus, la situation dans ces entreprises était plutôt stagnante. Avec la prolifération des marques et l'importation des produits de l'étranger et particulièrement de l'Italie, la concurrence est devenue rude et certaines entreprises n'ont pas trouvé leur compte dans ce marché. Pour innover, plusieurs entreprises ont choisi de mettre sur le marché de nouvelles variétés , commWe les pâtes « complètes » ou ceux fabriquées avec des ajouts d'épinards. Le but est d'inciter le maximum de consommateurs à se tourner vers ce produits aux vertus multiples. Certaines entreprises ont réussi à exporter leurs produits vers des pays voisins et ont accumulé des années d'expérience.

Pour ce qui est des pâtes importées d'Italie, leur prix est assez élevé par rapport à celui pratiqué pour les produits tunisiens. Réputés pour leur qualité supérieure, les produits italiens sont connus par les consommateurs tunisiens. Les spots publicitaires diffusés sur les chaînes italiennes ont contribué dans une large mesure à faire connaître ces produits au large public. Ces pâtes italiennes ont trouvé une bonne place dans les commerces tunisiens et les consommateurs n'hésitent pas à en acheter quand ils ont les moyens.

En tout cas, actuellement, une nouvelle dynamique de la production est constatée suite à la demande élevée des consommateurs dans presque toutes les régions, et notamment dans les grandes villes comme le Grand Tunis, Sousse et Sfax où les habitants ont stockés de grandes quantités de pâtes alimentaires en prévision d'une éventuelle pénurie. Mais le ministère du Commerce rassure la population que tous les produits de consommation sont disponibles et il n'y a pas de raison de s'inquiéter outre mesure. Les travailleurs dans ces unités ont été autorisés à continuer leur activité en utilisant les moyens de protection, et ce, pour pouvoir fournir ce produit aux consommateurs dans tous les points de vente sans changement de prix pour préserver le pouvoir d'achat des citoyens.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.