Sénégal: Décès de Manu Dibango - Abdoulaye Diop rend hommage à un "patrimoine artistique planétaire"

Dakar — Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a rendu hommage, mercredi, au saxophoniste camerounais Manu Dibango, décédé mardi des suites du Covid-19, dans une lettre adressée à son homologue camerounais Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, dont l'APS a reçu copie.

"C'est avec une profonde tristesse et une grande émotion que j'ai appris le décès des suites du Covid-19 du patrimoine artistique planétaire Manu Dibango", a-t-il écrit dans sa lettre.

Selon lui, "la légende et pionnier de l'Afro-jazz" Manu Dibango était "le porte étendard" incontesté d'une musique électrique qui a fait vibrer le monde entier au rythme des mélodies africaines.

"Avec le triomphe sur la scène musicale internationale de son single +Soul Makossa+, ce virtuose du saxophone avait contribué à donner une aura universelle aux sonorités africaines et su tirer la meilleure partie de la diversité et de la convergence artistique du continent", souligne Abdoulaye Diop.

Il a ainsi présenté les très "vives et fraternelles" condoléances au peuple "frère" du Cameroun au nom du chef de l'Etat, Macky Sall, et du peuple sénégalais.

Le roi du "Makossa" et de l'afro jazz Manu Dibango, qualifié de"père spirituel de la musique africaine" par l'artiste sénégalais Idrissa Diop, a longtemps travaillé avec des artistes sénégalais.

Il a collaboré pendant plus de trente ans avec Idrissa Diop, Youssou Ndour et le cinéaste Ousmane Sembène dont il a signé la bande originale du film "Ceddo"(1977).

Auteur, chanteur, compositeur, le saxophoniste camerounais a une longue carrière musicale et a sorti de nombreux disques dont "African soul", "Twist à Léo" et "Soul Makossa", hymne de la huitième édition de la Coupe d'Afrique des Nations de football de Yaoundé, en1972.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.