Afrique de l'Ouest: Etoile du Sahel - Le dossier Souleymane Coulibaly refait surface

Le dossier Souleymane Coulibaly est toujours d'actualité alors qu'on pensait que cette affaire était résolue après l'arrangement trouvé entre Al Ahly et l'Etoile du Sahel.

Des sources égyptiennes relayées par kawarji ont indiqué que Al Ahly a décidé de saisir la FIFA dans le dossier de l'attaquant ivoirien. Le site yallakora précise que deux tranches de l'accord conclu entre la formation égyptienne et l'Etoile Sportive du Sahel n'ont pas été réglée.

Un accord avait pourtant été annoncé par les dirigeants étoilistes, mais ces derniers n'ont toujours pas réussi à convaincre les dirigeants égyptiens afin qu'ils retirent leur plainte auprès de la FIFA. Malgré les tentatives de négociation du montant à la baisse ou d'étalement du paiement, le Ahly demeure inflexible et exige le paiement de cette somme comme préalable au retrait de leur plainte contre Souleymane Coulibaly.

Le montant total de la transaction est de près de 1,5 millions de dollars, soit le total dû par le joueur à Al Ahly. La formation étoilée s'était portée garante du règlement de cette somme contre l'autorisation des égyptiens pour pouvoir qualifier Souleymane Coulibaly au cours du mercato hivernal dernier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.