Burkina Faso: Conseil régional de la jeunesse des Hauts-Bassins 330 jeunes à l'assaut du COVID-19

Le Conseil régional de la jeunesse des Hauts-Bassins (CRJ) a animé un point de presse, le mercredi 25 mars 2020 à Bobo-Dioulasso. Ledit point de presse visait à donner des détails sur la campagne de sensibilisation de proximité que le conseil entend organiser au profit des populations à travers le recrutement de 330 jeunes.

Au regard de l'évolution de la propagation du coronavirus au Burkina Faso, le Conseil régional de la jeunesse des Hauts-Bassins (CRJ) n'entend pas rester en marge de cette situation. Ainsi, le CJR entend organiser une campagne de sensibilisation de proximité dans la région des Hauts-Bassins en vue d'aider à l'éradication de cette pandémie dans le pays. C'est pourquoi, il a tenu une conférence de presse, le mercredi 25 mars 2020, en vue de donner des détails sur cette campagne.

Pour les premiers responsables du Conseil, la phase-pilote de cette campagne se déroulera dans la commune urbaine de Bobo-Dioulasso. Cette campagne va consister, selon les propos du président du CRJ, Omar Traoré, l'un des conférenciers du jour, à mettre la jeunesse à contribution par le recrutement de 330 jeunes volontaires et bénévoles. Pour le président Traoré, ces jeunes viendront des 33 secteurs la commune de Bobo-Dioulasso en raison de 10 jeunes par secteur.

Ces jeunes recevront une formation adéquate et adaptée aux mesures de prévention liées au COVID-19 avec le soutien du ministère de la Santé, a-t-il poursuivi. Aux dires de Omar Traoré, la mission de ces jeunes consistera, après formation, en une cellule de veille, de vigilance et d'information au sein des différents secteurs de la commune d'une part. D'autre part, ces recrues serviront de relais d'information dans leurs quartiers ou secteurs d'origine. A en croire le conférencier Traoré, les volontaires agiront aussi en agents sensibilisateurs qui seront dotés de mégaphones pour faire passer des informations sur l'évolution de la maladie. Entre outre, le CRJ entend poursuivre ses actions en milieu scolaire et estudiantin une fois la reprise des cours. C'était également une occasion pour le CRJ de lancer un appel de soutien à toute personne de bonne volonté en vue de lutter efficacement contre la pandémie.

A la question des journalistes de savoir si un calendrier a été élaboré pour cette campagne à venir, les conférenciers ont répondu par l'infirmative et ont promis de le communiquer une fois adoptée. A la préoccupation des hommes de médias portant sur les éventuels critères de sélection, Omar Traoré et ses camarades ont fait savoir que ce sont les démembrements du Conseil qui proposeront des jeunes volontaires et surtout sains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.