Sénégal: Interventions excessives de certains agents au premier jour du couvre-feu - La police punit et appelle au «sens de responsabilité»

Le recours à la violence par des éléments de la Police pour faire respecter le couvre-feu à des récalcitrants n'est pas du goût de la hiérarchie. Alors que des réactions de condamnation d'une telle attitude fusent de partout, la Police assure punir «avec toute la rigueur qui s'impose» ces «interventions excessives» notées dans ses rangs dans la nuit du 24 au 25 mars 2020.

Toutefois, elle appelle au «sens de responsabilité.» «En application du décret présidentiel instituant l'Etat d'urgence et des mesures administratives subséquentes, la Police Nationale a déployé d'importants moyens humains et matériels sur l'ensemble du territoire national. Le dispositif sécuritaire est visible sur les principaux carrefours, au niveau des installations stratégiques et, se traduit par des patrouilles sur l'ensemble de la zone de compétence de la Police Nationale.

Toutefois, il a été constaté, malgré l'engagement des autorités policières, des comportements aux antipodes de la citoyenneté adoptés par certaines personnes qui ne sont pas abstenues de braver les interdictions et restrictions édictées par les mesures prises par les autorités étatiques.

Ainsi, a-t-il été noté, dans les rangs de la Police, des interventions excessives dans la nuit du 24 au 25 Mars 2020 qui ont été, d'ailleurs, punies avec toute la rigueur qui s'impose. En conséquence, la Police Nationale en appelle au sens de responsabilité de chacun afin que la loi soit respectée par tout le monde», informe un communiqué du Bureau des relations publiques de la police nationale.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.