Angola: La Police saisit plus de 300 kg de viande de gibiers

Dondo (Angola) — Au moins 320 kg de viande fumée des gibiers abattus par des braconniers ont été saisis mercredi, à Dondo, province de Cuanza Norte, lors d'une opération menée par les techniciens du Ministère de l'Environnement et l'effectif de la police.

Le produit, qui avait pour destination Luanda (la capitale angolaise), a été saisi au poste de contrôle de Kiamafula, dans la frontière entre Cuanza Sul et Cuanza Norte.

Selon le chef des opérations de la Direction nationale contre les délits environnementaux de ce ministère, António José Lopes La marchandise transportée à bord d'un bus de l'opérateur de transport «Macon» provenait de la province de Cuando Cubango, où on enregistre ces derniers jours, des taux inquiétants de la chasse furtive.

Cette action a résulté d'une dénonciation des habitants qui, à partir de la zone de chargement, ont signalé avoir vu deux femmes avec une grande quantité de viande fumée.

Selon le directeur national, les deux femmes sont déjà sous contrôle du Service d'investigation criminelle (SIC), à Cambambe et seront bientôt acheminées au Ministère public.

Il convient de préciser que la viande saisie sera incinérée afin de décourager une telle pratique.

Le responsable a finalement souligné que les taux de la chasse furtive était en baisse dans le pays, mais la province de Cuando Cubango, à cause de son extension, enregistre l'afflux de braconniers qui utilisent des armes de guerre, des pièges et des produits toxiques pour capturer les gibiers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.