Angola: Covid-19 - Synthèse nationale

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a décrété mercredi 27 mars de cette année l'état d'urgence nationale pour combattre le Covid-19.

La décision de João Lourenço résulte des consultations au Conseil de la République et à l'Assemblée nationale qui ont donné un avis favorable à l'état d'urgence.

Mise à jour des données sur le Covid-19

Le secrétaire d'État à la Santé publique, Franco Mufinda, a informé mercredi que l'Angola continue avec les trois cas positifs du coronavirus (Covid-19).

Franco Mufinda a fourni ces informations lors d'une conférence de presse, déclarant qu'il y avait sept échantillons en cours, dont les résultats seront publiés ce jeudi.

Les transports

Dans le secteur des transports, le ministère de tutelle a renforcé les mesures préventives contre la propagation du COVID-19, recommandant le nettoyage des transports routiers au moins deux fois par jour, en se concentrant sur les surfaces les plus sensibles.

Dans trois décrets adressés aux secteurs du transport routier de voyageurs, des taxis collectifs et personnalisés, le ministère précise qu'avant de commencer l'activité, les opérateurs doivent se désinfecter les mains avec du savon et de l'eau ou de l'alcool en gel.

Le secteur appelle également les chauffeurs et les receveurs à utiliser des masques et des mouchoirs jetables, le séchage des mains et l'hygiène nasale. Médias Dans les médias, le Centre de presse Aníbal de Melo (CIAM), une institution sous la tutelle du ministère de la Communication sociale (MCS), a commencé à diffuser, depuis samedi dernier (21), en ligne, des conférences de presse sur l'évolution épidémiologique du nouveau Coronavirus (Covida-19) dans le pays.

La mesure, selon le directeur général, António Mascarenhas, vise à éviter d'entasser des journalistes dans la salle où a lieu les séances de mise à jour sur la pandémie, sous l'égide de la Commission interministérielle de réponse au Covid-19.

La nouvelle initiative, adoptée par le CIAM, vise également à permettre aux internautes et autres de suivre de cette manière l'évolution de la maladie dans le pays, en Afrique et dans le monde.

Les conférences sont diffusées en ligne sur www.ciam.gov.ao. Namibe Plus de cinquante moto-citernes sont disponibles pour la distribution d'eau aux populations vivant dans les quartiers périphériques de la ville de Mocamedes, province de Namibe, afin d'assurer les mesures préventives contre le Covid-19.

Selon le gouverneur de la province de Namibe, Archer Mangueira, certaines moto-citernes qui n'ont pas été distribuées pour atténuer la sécheresse aideront les administrations municipales et communales à distribuer de l'eau dans ces quartiers.

Toujours dans la province de Namibe, l'administrateur municipal de Tômbwa, Alexandre Niyúka, a exhorté les jeunes à utiliser les différentes plateformes numériques pour diffuser des informations sur la prévention du coronavirus (covid-19).

Le responsable a fait cette exhortation lors d'une réunion avec les différentes organisations juvéniles de la municipalité, ayant déclaré que des informations sur le lavage constant des mains avec de l'eau et du savon, le fait de ne pas se serrer la main et de s'embrasser, ainsi que d'éviter l'exposition dans des endroits surpeuplés sont recommandées à ce moment. Huila La plupart des habitants de la ville de Lubango, province de Huíla, ont adhéré à l'isolement social, comme un moyen d'éviter les contacts physiques et de se prévenir du nouveau coronavirus, comme on peut le voir dans les rues de la ville.

Les artères de la ville de Lubango, connues pour son mouvement effréné, sont désertes, laissant les restaurants et les hôtels vides.

Certains citoyens qui ne quittent presque pas leur domicile depuis samedi, lorsque les deux premiers cas positifs de la maladie ont été déclarés dans le pays, enregistrant un mouvement de personnes dans les banques, avec la présence, notamment de personnes âgées.

Toujours dans cette province, le bureau provincial pour le développement économique intégré de Huíla a demandé aux commerçants d'augmenter le stock de leurs produits, en particulier ceux du panier de la ménagère, pour une période d'au moins six mois, en tenant compte de la pandémie du Covid-19. L'Institut national de protection des consommateurs (INADEC) à Huila a commencé dans la ville de Lubango, à promouvoir des cours pédagogiques sur l'hygiène et les soins dans les entrepôts et les marchés formels et informels, visant à prendre des mesures pour prévenir le coronavirus qui sévit dans le pays. Bié Le secrétaire de l'Église congrégationaliste d'Angola (IECA), dans la province de Bié, José Chituque Gamo Manuel, a recommandé aux fidèles et à la population en général de se conformer aux mesures préventives du Covid-19, émises par le ministère de la Santé.

S'adressant à l'Angop à propos de la pandémie du Covid-19, la religieuse a déclaré que l'IECA est préoccupée par la pandémie qui sévit dans le monde, avec trois cas positifs en Angola. Toujours à Bié, le gouverneur de Bié, Pareira Afredo, a réitéré l'appel à redoubler «d'attention particulière» dans les zones frontalières de la région, en mettant l'accent sur les zones d'exploration diamantifère, dans le cadre de la prévention du Covid-19.

S'exprimant à l'ouverture d'une réunion d'urgence, avec les membres de la Commission locale pour la prévention du COVID-19, à laquelle participent les administrateurs municipaux, le gouverneur a demandé plus d'engagement des autorités locales dans les zones d'exploration diamantifère.

Malanje Le gouverneur de la province de Malanje, Norberto dos Santos «Kwata Kanawa», a demandé une plus grande articulation entre les différents spécialistes de la santé, mettant l'accent sur les psychologues et les sociologues, en vue d'une réponse affirmée contre le COVID-19.

Le défi a été lancé à l'issue d'une visite que la Commission Provinciale de Réponse à la Pandémie du Coronavirus a effectuée au Centre de Santé du quartier de Cahala et à l'Hôpital Régional de Malanje qui seront transformés en unités de gestion de cas, en plus du centre de quarantaine, qui fonctionnera à l'hôtel Polígno.

Toujours à Malanje, les grandes et moyennes zones commerciales de la province devraient s'efforcer de renforcer et de garantir de plus en plus l'approvisionnement alimentaire et les autres besoins essentiels des citoyens.

Cette mesure fait partie des recommandations de la Commission technique provinciale de réponse au Covid-19 et vise à répondre à tous les besoins alimentaires des citoyens dans cette phase d'urgence en raison de la pandémie du coronavirus qui affecte le pays.

A son tour, le président de la fédération provinciale des associations paysannes et des coopératives agro-pastorales à Malanje (UNACA), António Inácio Manuel, a averti ses associés de prendre les précautions appropriées contre les risques du COVID-19.

S'adressant à des associés, le responsable a souligné qu'avec des gestes simples tels que se laver les mains avec du savon et de l'eau, le COVID-19 peut être évité et avoir moins d'impact sur la vie des paysans. Cuando Cubango L'administration municipale de Menongue, à Cuando Cubango, a fermé les principaux marchés qui enregistrent la plus forte concentration de population, en particulier ceux des quartiers de Paz et Tchivonde, dans le cadre de mesures de prévention d'éventuels cas du coronavirus (COVID-19).

L'administrateur de Menongue, Júlio Vidigal, a appelé la population à se conformer à toutes les directives du gouvernement sur les mesures de prévention du COVID-19, telles qu'éviter la surpopulation, se laver constamment les mains avec du savon et de l'eau, opter pour la quarantaine à domicile jusqu'à la date limite indiquée, entre autres mesures, visant à sauvegarder la santé.

Cabinda L'unité hôtelière de référence Infotur-Hotel, située dans le village de Chiazi, province de Cabinda, a été choisie par la commission d'urgence locale du Covid-19 pour le régime de quarantaine.

Le coordinateur provincial de la commission d'urgence, Alberto Paca, a déclaré que l'unité offre toutes les conditions nécessaires pour un centre de quarantaine d'une capacité de 130 personnes.

Comme premier test, il a déclaré que ce centre accueille déjà pendant 14 jours en quarantaine, un groupe religieux de la province de Cabinda qui a été récemment en République démocratique du Congo voisine (avec des cas positifs du Covid-19) en mission pastorale.

À son tour, le vice-gouverneur de Cabinda pour le secteur politique et social, a informé que, pour d'éventuels cas positifs du coronavirus, l'hôpital provincial de Cabinda (HPC), avec une salle spéciale d'une capacité de 18 lits pour l'internement, a été indiqué.

Uige Neuf citoyens en provenance du Portugal, du Brésil et de la République démocratique du Congo (RDC) sont mis en quarantaine dans la ville d'Uíge, la capitale de la province, dans le cadre de la prévention des mesures contre le coronavirus (Covid-19).

L'information a été fournie par le chef du département et de la planification et des ressources humaines du bureau provincial de la santé, Eduardo Monzolela, lors de la visite des députés du cercle provincial aux centres de quarantaine du district de Mbemba Ngango et à l'hôpital provincial d'Uíge. De ce nombre, a-t-il dit, quatre sont en quarantaine institutionnelle et cinq à domicile, pour être venus de pays qui enregistrent des cas positifs de l'épidémie du Covid-19.

Il a expliqué que lesdits citoyens en quarantaine sont en parfaite santé et surveillés quotidiennement par des techniciens de santé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.