Angola: COVID-19 - La Commission des victimes des conflits politiques paralyse les activités

Luanda — La Commission pour l'exécution du plan de réconciliation en mémoire des victimes des conflits politiques a décidé de suspendre temporairement les activités relevant des mesures d'urgence pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), qui secoue le monde et le pays, en particulier.

La commission, réunie mercredi dans le système d'audioconférence, a décidé que le temps d'arrêt servirait aux membres pour mûrir les idées, les concepts et les processus de recherche.

Selon le communiqué de presse parvenu jeudi l'ANGOP, le cadre socio-anthropologique des phénomènes mettant l'accent sur le pardon, la réconciliation et le rapprochement entre Angolais, fait partie de la recherche. Au cours de la réunion, selon le document, le Groupe technico-scientifique de la Commission pour la mise en œuvre du plan de réconciliation en mémoire des victimes des conflits politiques a abordé la méthodologie de travail pour le traitement des épisodes et la définition des concepts de victimes et de pardon.

Le ministre de la Justice et coordinateur de la Commission, Francisco Queiroz, a salué l'avancement des travaux menés par le groupe technico-scientifique, reconnaissant qu'il existe des défis à surmonter avec intelligence, patience et rigueur scientifique sur les types de victimes résultant des épisodes.

Le groupe technico-scientifique est coordonné par Cornélio Caley et les coordinateurs adjoints, Eduardo Magalhães et le prêtre Celestino Epalanga.

La Commission pour la réconciliation en mémoire des victimes des conflits politiques a été créée pour mener des études, des recherches et des analyses afin de caractériser historiquement chaque épisode qui a généré de la violence et les types de victimes des conflits survenus dans le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.