Mauritanie: (COVID-19) - Création d'un fonds "pour lutter contre le coronavirus et ses conséquences"

Nouakchott — Le chef de l'Etat mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a annoncé mercredi soir, la création d'un fonds national de solidarité sociale "pour lutter contre le coronavirus et ses conséquences".

"Ce fonds déjà doté de près de 60 millions USD sur ressources publiques est ouvert aux contributions volontaires", a précisé le chef de l'Etat dans un message à la Nation.

Selon lui, ce fonds est destiné à financer des actions dont notamment l'acquisition de médicaments, à l'appui de 30.000 familles pauvres, la prise en charge par l'Etat des taxes douanières, pour le reste de l'année, de l'ensemble des impôts et taxes douanières sur les importations de blé, d'huile, de lait en poudre, de légumes et de fruits.

"Les graves conséquences que cette pandémie a entrainé dans des pays développés sont la preuve éloquente que notre première bouée de sauvetage réside dans les actions qui permettent d'éviter la propagation du virus et l'élargissement du spectre de contamination", a-t-il souligné cité par Chine Nouvelle.

Le chef de l'Etat a invité tous les Mauritaniens "à s'impliquer activement dans le combat que nous menons contre la pandémie du coronavirus qui constitue une réelle menace pour notre peuple et pour notre nation".

Il a enfin souligné que la pandémie du COVID-19 a "entraîné des conséquences graves, dont les perturbations de l'approvisionnement du marché national".

La Mauritanie, qui n'a enregistré à ce jour que trois cas de COVID-19 , multiplie les mesures de sensibilisation et de prévention pour apporter une meilleure réponse à la menace de pandémie du coronavirus, notent les observateurs.

A La Une: Mauritanie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.