Madagascar: Coronavirus - La France veut toujours rapatrier ses « derniers » ressortissants

« Nous continuons de travailler pour organiser le retour des derniers Français de passage, en liaison avec les compagnies aériennes et les autorités malgaches ». Telle a été en substance la déclaration de l'ambassadeur français, Christophe Bouchard, publiée ce mercredi 25 mars sur le site de l'ambassade de France.

La représentation française compte toujours poursuivre le rapatriement des ressortissants français à Madagascar. Depuis le début de la crise du coronavirus à Madagascar, 3 346 ressortissants européens et autres, dont des Français, ont été rapatriés vers l'Europe, La Réunion et Mayotte. Des vols spéciaux affrétés par le gouvernement français ont pu évacuer les 2 200 français sur les 3 346 lors de cette opération in extremis. Et le même mode opératoire est actuellement en cours au niveau de l'ambassade de France pour évacuer les autres « Français résidents dans des cas d'absolue nécessité, notamment sanitaire, puisque les consignes des autorités françaises aux Français résidant à l'étranger restent, pour l'heure, d'éviter les déplacements internationaux » a précisé Christophe Bouchard.

Mais si les « derniers » français qui restent dans la Grande Île seraient affectés par le virus et présenteraient un cas d'urgence vitale, « la possibilité de poursuite des évacuations sanitaires à partir de Madagascar, et en dépit de la fermeture de l'espace aérien » est actuellement négociée avec les autorités malgaches, selon l'ambassadeur français.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.