Togo: La RN5 va faire peau neuve

Les travaux de réhabilitation et de renforcement de la RN5 (Lomé-Kpalimé) sont prévus démarrer dans la première quinzaine du mois d'avril et ils vont s'étendre en tout sur une distance de 114 km.

Le ministre de l'administration territoriale est celui qui a rendu publique la nouvelle ce jeudi par un courrier adressé aux responsables des préfectures prises en compte par les travaux. Il s'agit des préfectures du Golfe, Avé, Agou, Kloto.

Payadowa BOUKPESSI est soucieux que ces travaux soient exécutés sans entrave. Pour cela, il donne des instructions a ses sulbaternes.

"Je vous instruis de prendre les dispositions requises en rapport avec les maires et les chefs cantons et villages concernés par le projet pour sensibiliser les populations riveraines installées dans l'emprise de la voie à la libérer dans les meilleurs délais", écrit le ministre.

Le chantier se déroulera en trois phases. Il sera procédé à la mise en place de 2x3 voies sur l'axe Todman-Zanguéra (15km) et de 2x2 voies sur le tronçon Zanguéra-Noépé (8km). Les travaux vont aussi permettre de refaire l'axe Noépé-Kpalimé (91km) en une chaussée de deux voies.

Les usagers de la RN5 devront pousser un ouf de soulagement lorsque ces travaux seront achevés.

Cette voie est très étroite et ne facilite vraiment pas la circulation comme il le faut. Des cas d'accidents y sont souvent enregistrés. La plupart du temps, c'est dans le dépassement pour feinter les nombreux nids de poules sur la voie.

Selon le gouvernement, un volet du chantier sera également consacré à la construction de trois bassins de rétention. Les localités bénéficiaires seront Todman, Ségbé et Adidogomé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.