Togo: Civisme à double vitesse

26 Mars 2020

Parmi les mesures barrières décidées par le gouvernement pour prévenir la propagation du covid-19, il y a l'interdiction des promenades ou des rassemblements sur la plage.

Une mesure qui commence à être respectée. C'est moins vrai en ville où l'on peut observer des petits groupes compacts discutant ou faisant des courses.

Les autorités multiplient les messages à la radio, à la télévision et dans les journaux. Des mises en garde et des conseils pour bloquer le virus et éviter la multiplication des contaminations.

Dans la population, les comportements sont partagés. Les adultes et les personnes âgées suivent scrupuleusement les conseils sanitaires. Mais de nombreux jeunes assurent que le virus ne les concernent pas et qu'ils n'ont pas l'intention de modifier leur mode de vie.

Si le Sénégal ou la Côte d'Ivoire ont opté pour un confinement de la population, le Togo a choisi une voie médiane. Ceux qui peuvent rester chez eux ou travailler à la maison doivent le faire; les autres sont invités à faire preuve de prudence en respectant les distances, en mettant un masque et en se lavant les mains le plus souvent possible.

Discothèques, bars, restaurants, écoles et universités sont fermés.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.