Congo-Kinshasa: Conflit frontalier à Kibanwa - Le pays et la Zambie fument le calumet de la paix

Le différend frontalier qui oppose, depuis quelques jours, la République démocratique du Congo à la Zambie au sujet de Kibanwa (village situé à 300 km de Moba-centre dans la province du Tanganyika) est en passe de trouver une solution par la voie diplomatique.

C'est dans ce contexte que se situe l'audience que le chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, a accordé le mercredi 25 mars à la cité de l'Union africaine à une mission diplomatique conduite par le ministre zambien des Affaires étrangères, Joseph Malanji. A l'issue des échanges, les deux Etats qui revendiquent la localité précitée ont finalement convenu de résoudre de façon pacifique le conflit qui les oppose à leur frontière commune.

Le chef de la diplomatie zambienne a, au sortir de l'audience, déclaré être porteur d'un message d'Edgar Lungu à son homologue congolais tout en évoquant l'imminence d'un entretien téléphonique entre les deux chefs d'Etat. Le ministre congolais de la Défense nationale, Aimé Ngoie Mukena, a pour sa part, indiqué que des instructions ont été données aux chefs d'états-majors de deux pays qui, à leur tour, devront charger leurs commandements de terrain de sorte que la population en cavale après les affrontements entre les armées de deux pays, puisse regagner ses terres et que chacun puisse vaquer à ses occupations. Et de souligner la nécessité, pour les deux pays, de placer des bornes à leur frontière commune pour éviter d'éventuels incidents.

Pour rappel, la RDC et la Zambie se disputent le village frontalier de Kibanwa où, depuis une semaine, des combats opposent des soldats zambiens et congolais. Les tractations en cours entre les autorités de deux pays visent à prévenir toute escalade de violence tout en maintenant, de part et d'autre, l'équilibre relationnel.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.