Burkina Faso: La Fondation Coris casque 200 briques

Dans le cadre de la riposte contre la pandémie du COVID-19 au Burkina Faso, la Fondation Coris a fait parler son cœur en cette période difficile que traverse le pays. Elle a fait un don de 200 millions de F CFA au Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS) pour contribuer à l'effort national de lutte contre le COVID-19. La cérémonie a eu lieu le jeudi 26 mars 2020 dans les locaux du CORUS.

Selon les statistiques à la date du 26 mars, 7 villes (Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Dédougou, Boromo, Manga, Zorgho, Banfora) sont touchées par la pandémie du coronavirus avec 152 personnes testées positives, 7 décédées et 10 guéries. Les chiffres ne font que croître et face à cette situation inquiétante, la Fondation Coris a apporté son soutien à la Coordination de la riposte au covid-19. D'un montant de 200 millions de F CFA dont 150 millions en espèces et 50 millions de F CFA en matériel médical pour le renforcement des capacités du personnel soignant et la prise en charge des malades.

Il faut noter que le matériel est composé de masques de protection FFP2 et FFP3, de combinaisons de protection, de gants de protection, de seringues, des aspirateurs médicaux chirurgicaux à pédale, des aspirateurs de vide mural, des moniteurs de surveillance multiparamètres, de potences inox sur roulettes et des solutions hydro-alcooliques.

Pour expliquer cet élan de solidarité, le directeur général de Coris Bank international, Diakarya Ouattara, représentant la Fondation Coris, a expliqué qu'il était important pour eux d'apporter leur contribution à la lutte contre la pandémie du coronavirus au Pays des hommes intègres. Selon lui, pour une bonne prise en charge des malades, le personnel soignant doit aussi être protégé afin que les malades puissent être bien suivis. Par ailleurs, monsieur Ouattara a invité la population à respecter les consignes du ministère de la Santé afin de limiter la propagation de l'épidémie.

Dans la même veine, le Coordonnateur de la cellule nationale, le Pr Martial Ouédraogo, au nom du ministre de la Santé et des autorités supérieures du pays a salué ce geste de grande valeur. Il s'est réjoui du fait que le matériel médical pourrait être immédiatement utilisé et que le fonds déjà disponible qui irait directement à la riposte. « La Fondation Coris vient de nous tirer une épine du pied. Mais au-delà, elle a fait également un geste fort qui est de donner l'exemple afin que d'autres structures puissent suivre le pas», a-t-il déclaré. Il pense que l'institution financière a fait d'une pierre trois coups à savoir un don en matériel, une contribution financière et une présence sur le front de la bataille contre le COVID-19. Selon lui, cela contribue à motiver le personnel soignant parce que le matériel mis à leur disposition est un besoin exprimé pour la prise en charge des malades, des agents mobilisés dans la lutte contre le coronavirus dans le cas sur toute l'étendue du territoire national.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.