Congo-Kinshasa: Le député P. Muhindo appelle à des mesures socio-économiques pour survivre au confinement

Dans un communiqué presse publié, jeudi 26 mars 2020, le député national Paul Muhindo, exhorte le Gouvernement congolais d'associer aux dispositions déjà prises contre la propagation du Coronavirus à Kinshasa, des mesures socio-économiques adéquates pour permettre à la population congolaise de tenir durant toute la période de l'état d'urgence décrété au pays et celle du confinement à Kinshasa.

La durée de confinement total décrété par le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila, s'étend sur une durée de trois semaines, à dater de samedi 28 mars 2020.

« Pendant cette période, la population risque de mourir de faim et de l'asphyxie financière si des mesures nécessaires ne sont pas prises. D'où, notre alerte pour que le Gouvernement revienne à ses fondamentaux comme pourvoyeur du bien-être social de la population », s'est indigné Paul Muhindo.

Selon lui, le Gouvernement devrait subventionner la fourniture en eau et en électricité en vue de permettre à la population d'être desservie gratuitement durant toute cette période de confinement. Paul Muhindo recommande aussi le ravitaillement en vivres, tout en veillant à l'exécution des nouvelles mesures prises par la Banque centrale du Congo qui veut amortir le choc économique et financier suite au Coronavirus.

« Nous recommandons par exemple que l'État Congolais décrète la quasi-gratuité de l'eau en imposant un paiement forfaitaire de 1$ par ménage, pendant la durée du confinement. Pareil pour l'électricité », a suggéré le député Paul Muhindo, précisant que ce paiement devra couvrir la charge du personnel et de la production. Ce qui dégagerait pour chacun de ces deux cas, 2.400.000$, en raison de 12.000.000 d'habitants qui vivent à Kinshasa.

Cet élu de Beni, en province du Nord-Kivu, recommande en outre au Gouvernement congolais de décréter aussi, pendant la même période de confinement, la quasi-gratuité de loyer à 20$ et de racheter toute la production en vivres et les revendre à un prix social ou à un prix de revient, pour lutter contre la flambée des prix sur le marché.

En outre, Paul Muhindo appelle la population au respect strict des mesures sanitaires, en évitant l'automédication et appelle la classe politique congolaise de se réveiller et de Bâtir un État capable, au centre de l'intérêt commun.

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.