Burkina Faso: Lutte contre le COVID-19 - Un Burkinabè résidant en Chine offre 27 millions F CFA

Moussa Sawadogo : « Nous devons être solidaires les uns des autres face à cette maladie qui n'épargne personne ».En signe de solidarité avec ses compatriotes, un opérateur économique burkinabè vivant en Chine, Moussa Sawadogo, a remis 27 millions F CFA pour lutter contre le coronavirus (COVID-19), le mercredi 26 mars 2020 à Pékin en Chine.

Moussa Sawadogo est un opérateur économique burkinabè installé dans la ville de Yiwu en Chine. Face à la pandémie du coronavirus qui frappe son pays, il a fait parler son cœur. Il a remis la somme de 27 millions F CFA (300 000 yuans) à l'ambassade du Burkina Faso en Chine afin d'acquérir des produits pharmaceutiques qui seront acheminés à Ouagadougou.

Sur la même lancée, il a offert 32 500 masques de protection au ministère de la Santé. Pour Moussa Sawadogo, c'est un devoir citoyen de participer à la lutte contre cette maladie qui est très dangereuse. « Au regard de ce qui se passe au Burkina Faso, je suis entré en contact avec notre ambassade à Pékin pour voir dans quelle mesure je pouvais apporter ma petite contribution.

On m'a orienté vers le ministère de l'Intégration africaine et des Burkinabè de l'extérieur qui m'a fait le point des besoins au niveau du ministère de la Santé », a-t-il expliqué. C'est ainsi qu'il a choisi de passer par l'ambassade pour faire son don afin de faciliter l'achat et l'acheminement des produits pharmaceutiques.

Pour ce qui est des masques, 2 500 pièces ont déjà été livrées au ministère de la Santé. Il reste 30 000 pièces qui vont arriver bientôt.Moussa Sawadogo invite ses compatriotes à veiller au respect des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie. « Nous devons faire en sorte que le virus ne se propage pas dans notre communauté.

C'est un moment difficile et nous devons être conscients de cela. Nous devons nous inspirer des Chinois qui ont su endiguer le coronavirus grâce à la discipline », a-t-il dit. Et d'ajouter que la fermeture des marchés est une bonne décision parce que cela va participer à contenir la propagation du virus. « Je pense que la santé est la première des priorités », a-t-il soutenu.Basé dans la ville commerciale de Yiwu depuis plus de 15 ans, Moussa Sawadogo exerce dans l'import-export et dans la vente de plusieurs produits comme les plaques solaires, les batteries et les matériaux de construction.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.