Tunisie: Elyes Fakhfakh aux députés de l'ARP - «Le confinement sanitaire général est l'unique option dont dispose la Tunisie pour lutter contre le coronavirus»

27 Mars 2020

Le Chef du gouvernement a insisté sur la nécessité de respecter le confinement général et l'auto-isolement ainsi que le placement en quarantaine obligatoire des personnes arrivées de l'étranger pour lutter contre la propagation du coronavirus et éviter des scénarios vécus par d'autres pays.

Le Chef du gouvernement, Elyes Fakhfakc a déclaré, hier, que « le confinement sanitaire général est l'unique option dont dispose la Tunisie pour lutter contre le coronavirus », ajoutant que le respect de cette procédure constitue 80% de la solution, les 20% restant concernent les différentes mesures et décisions adoptées par le gouvernement «.

Lors d'une séance plénière de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) consacré à un dialogue avec le gouvernement sur la situation sanitaire dans le pays, le Chef du gouvernement a insisté sur la nécessité de respecter le confinement général et l'auto-isolement ainsi que le placement en quarantaine obligatoire des personnes arrivées de l'étranger pour lutter contre la propagation du coronavirus et éviter des scénarios vécus par d'autres pays. Il a indiqué, à cet égard, que le confinement sanitaire général a été respecté à hauteur de 80%, dans la journée de mercredi, « grâce à l'application de la loi et aux sanctions prises à l'encontre des contrevenants «, révélant que le nombre des personnes contaminées par le coronavirus en Tunisie a atteint environ 200 jusqu'à hier.

Il a ajouté que le gouvernement a adopté, depuis l'apparition des premiers cas d'infection par le virus en Tunisie, un plan de prévention « anticipatif et progressif «, notant que les fonds mobilisés pour affronter la pandémie s'élèvent à 2.5 milliards de dinars. Le Chef du gouvernement a rappelé, dans ce contexte, la création de l'Instance nationale de lutte contre le coronavirus qu'il préside, et qui regroupe de hauts cadres des ministères de l'Intérieur, de la Santé et des Affaires sociales, et ce dans l'objectif «d'imposer le respect total des mesures de lutte contre le virus».

Il a ajouté que cette Instance assurera le suivi de la régularité de l'approvisionnement en produits de base, de la distribution des aides sociales au profit des familles démunies ou sans revenu, ainsi que du renvoi de recommandations au comité national de lutte contre le coronavirus en vue d'adopter les mesures nécessaires pour contenir le virus «, en collaboration avec le comité national de lutte contre le coronavirus et les comités régionaux de lutte contre les catastrophes naturelles. L'Instance en question facilitera la communication entre toutes ces parties et veillera au suivi du respect de la procédure de confinement total adoptée par le Conseil de sécurité national, ainsi que de l'application de l'auto-isolement sanitaire, dont la période s'étale sur 14 jours, a-t-il poursuivi. Le chef du gouvernement a souligné, à cet effet, l'importance d'une gestion optimisée des lits d'hôpitaux disponibles si le nombre de cas de contamination venait à augmenter. Il a indiqué que 2000 lits supplémentaires ont été réservés exclusivement aux fins du confinement sanitaire collectif, outre la fourniture du matériel de protection nécessaire aux agents de première ligne (personnel médical et paramédical, la police, les militaires, les agents exerçant dans le domaine des affaires sociales, les équipes de contrôle économiques et les employés dans les transports).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.