Afrique: Jet de pierres lors du match contre Raja - La CAF somme V.Club de payer une amende de 15.000 dollars

La pandémie du coronavirus qui est en train de paralyser tous les secteurs d'activités dans le monde, n'empêche pas du tout à la Confédération africaine de football (Caf) de continuer à travailler dans ce qu'il appelle télétravail, entendez : travail à distance.

Le jury disciplinaire de cette instance sportive a signé dimanche 22 mars, une décision notifiant la Fédération congolaise de football association (Fecofa), d'une sanction de 15.000 dollars à charge de l'AS V.Club pour jet de pierres lors de son match contre Raja Club Atlétic du Maroc, le 6 décembre 2019, au stade de Martyrs de la Pentecôte, dans le cadre de la phase de poules de la Ligue de champions. Ce match rappelle-t-on, s'était soldé par la défaite à domicile de V.Club 0-1.

La décision a été prise par un jury disciplinaire composé de M. Raymond Hack (Afrique du Sud) Président, M. Issa Sama (Burkina Faso) Membre et M. Mustapha Samugabo (Burundi) Membre. Mlle Sarah El Adawy, Coordinatrice Discipline de la CAF, a également pris part à cette réunion tenue le 8 mars, au siège de la Caf, au Caire, en Egypte. Au menu, ils ont examiné tous les documents en rapport avec ce match.

Dans ce rapport, les officiels du match ont indiqué que : «à la 79 min de jeu, il y avait eu le jet des bouteilles d'eau par des supporteurs de Vita vers les supporteurs de Raja. A la fin du match, quelques supporteurs mécontents ont échappé à la vigilance des policiers pour faire des jets de bouteilles d'eau et de pierres à l'accès des équipes aux vestiaires. Heureusement, la police s'est servie du tunnel pour évacuer les joueurs et les officiels du terrain».

Considérant les Statuts et Règlements de la CAF ; et aussi les articles 4.11, 82, 83.1 et 151 du Code Disciplinaire, il a été décidé d'imposer à l'AS V.Club une amende de 15.000 USD. L'amende doit être acquittée en dollars dans les soixante (60) jours suivant la notification de cette décision. La Fecofa est priée de prendre les dispositions nécessaires pour virer ledit montant au compte de la CAF, soit à la Société Arabe Internationale de banque, compte nº 3000718, code SWIFT SBNKEGCXMOH ; ou par un chèque au nom de la Confédération Africaine de Football.

Décision attaquable dans un délai de 3 jours

Par ailleurs, conformément aux dispositions des articles 54, 55, 56, 57 et 58 du Code Disciplinaire, la CAF note que cette décision est jusque-là attaquable. « Celui qui entend interjeter appel doit annoncer son intention par écrit dans un délai de trois (3) jours à compter de la communication de la décision », précise la CAF dans cette décision. Si le dernier jour du délai est un jour férié dans le lieu de domicile, le délai expire le jour non férié suivant. Le recours doit ensuite être motivé par écrit dans un délai supplémentaire de sept (7) jours, qui commence à courir à l'expiration du premier délai de trois (3) jours. A l'expiration du délai d'appel, la présente décision devient exécutoire.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.