Congo-Kinshasa: Covid-19 - La corporation des avocats appelés à suspendre ses activités

Au vu du risque de la propagation de la pandémie à coronavirus très grandissante dans la ville de Kinshasa, l'ordre national des avocats a demandé aux autres bâtonniers de l'ordre, à travers une correspondance du bâtonnier national, Me Matadi Wamba, de suspendre les activités dans leurs barreaux respectifs. Cette décision se conforme aux mesures préventives préconisées par les experts de la santé publique dans la riposte contre le Covid-19.

Pour le Bâtonnier national, la persistance de la pandémie du covid-19 est un véritable obstacle dans l'exercice de leur profession car, a-t-il expliqué, le simple fait de respecter la distance préconisée dans les mesures sanitaires par les experts de la santé publique rend presqu'impossible l'exercice du métier. Par conséquent, Me Matadi Wamba lève l'équivoque sur une quelconque obligation d'assistance de l'avocat à son client.

"Je vous informe du risque toujours grandissant de la pandémie du coronavirus. En conséquence, jusqu'à la levée de ces mesures, la distance est de rigueur, cela seul rend quasi impossible l'exercice de notre métier au tribunal comme au parquet. De ce fait, l'avocat n'est plus à l'obligation d'assistance au client et ce, dans son intérêt et celui du prochain", a-t-il déclaré.

Me Matadi Wamba précise avoir pris cette mesure à la suite d'une concertation avec les membres de sa structure et les milieux judiciaires dans le but de limiter la propagation du coronavirus à Kinshasa, la ville épicentre de la pandémie en République démocratique du Congo.

A ce jour, plusieurs mesures de préventions ont été prises par les autorités publiques ainsi que des recommandations des experts de l'OMS et du ministère de la Santé Publique, entre autres, l'interdiction de tous rassemblements de plus de 20 personnes, la réduction de nombre de personnes à bord des transports en commun, le lavage régulier des mains avec des désinfectants hydro-alcooliques, ne pas se serrer les mains, mais aussi éviter les contacts corporels.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.