Congo-Kinshasa: Kwilu - L'Honorable Mumbal'Ikie a rencontré son électorat lors des vacances parlementaires

Elu de la circonscription électorale de Bulungu, province du Kwilu, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), l'Honorable Mumbal'Ikie Namupot'Mas vient de palper du doigt les réalités vitales de son électorat.

Pendant plusieurs semaines, il a sillonné des villages et secteurs de la circonscription précitée pour écouter et noter les doléances des gens de la base conformément aux réalités des vacances parlementaires.

Un travail dur et assidu eu égard à son agenda surchargé.

Après le site de Suka-Ntima et celui de cité de Bulungu, Ikie a continué son séjour à Mubungi, dans le secteur d'Imbongo, à Ngweme, Mongonzala, Tang'Idiofa, Gomena, secteur Nkara, Bea Musay, Longo Kuma-Kuma, Kwilu-Milundu, Nkara village, Mbeni Nsiangundu ; Kikia etc.

«Partout où je suis passé les doléances sont quasiment les mêmes. Problème d'eau potable, pas de forage, des routes de dessertes agricoles dans un état de délabrement très avancé. Heureusement que PAPAKIN et l'Office des routes continuent les travaux de réhabilitation de la route de Nkara amorcés depuis le mois de janvier dernier et les travaux avancent bien», déclare-t-il à la presse.

Un autre constat, a-t-il ajouté, est que plus de 90 pour cent de la population de cette circonscription électorale n'ont pas de courant.

«Je leur ai parlé des efforts conjugués et des plaidoyers que j'ai menés auprès des autorités compétentes afin que les travaux de réhabilitation de la route de Nkara soient lancés», indique-t-il.

Il sied de noter que cette route de Nkara est parmi les voies les plus importantes d'évacuation des tonnes et des tonnes des produits agricoles de la province du Kwilu.

Les maniocs, maïs, arachides, courges, niébés, millets, l'huile de palme... produits dans ce coin du pays contribuent efficacement à la sécurité alimentaire de la ville de Kikwit et la ville-province de Kinshasa.

Mais, depuis des décennies cette route de plus de 100 kilomètres est demeurée dans un état de délabrement très avancé provoquant même des accidents mortels surtout au niveau de la courbure de Kimputu-Nseke à plus de 20 km de Kikwit.

«Lors du chemin retour, j'ai constaté que les travaux de cette route sont arrivés au niveau Kiri-Kiri. L'office de route m'a rassuré qu'à la courbure de Kimputu-Nseke l'on fera ce qu'il appelle "Route stabilisée" pour éviter des accidents à la longue», dit-il.

Mumbal'Ikie affirme avoir invité la population de sa circonscription électorale à avoir confiance aux efforts qu'il conjugue comme député national élu de ce coin. Il faut aussi de la patience car il y a beaucoup à faire.

«Ce séjour a permis d'obtenir des dossiers des plusieurs écoles primaires et secondaires qui n'ont pas encore été contrôlées dans les groupements Kiakia, Musenge et consorts. Des gens cherchent des emplois en vue de lutter contre la pauvreté à outrance qui ne cesse de gagner du terrain. Je ferai tout pour faire le suivi de cette situation», révèle-t-il.

Nécessité d'une nouvelle sous-division à Nkara

«Il faut une sous-division nouvelle dans ce coin tenant compte du contexte et de la réalité sur le terrain actuellement. C'est depuis longtemps que j'étais au courant de cette situation. C'est pourquoi lors de la session de septembre 2019, j'ai été voir le ministre de l'EPST (Enseignement primaire secondaire et technique) Willy Bakonga pour lui dire que depuis 2018, le SECOPE (Service de contrôle pour la paie des enseignants). Donc, il faut qu'il y ait une sous-division», fait-il savoir.

Selon lui, le ministre de l'EPST a promis signer un arrêté créant cette nouvelle sous-division prochainement. La date de cette création sera connue le moment venu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.