Sénégal: Lutte contre la surpopulation carcérale et la propagation du covid-19 -Macky Sall gracie 2036 détenus

L'appel de la Haut-commissaire aux droits de l'Homme de l'Organisation des Nations Unies (Onu), Michelle Bachelet et de l'Association pour le soutien et la réinsertion sociale des détenus (Asred) a été entendu.

Le Président de la République, Macky Sall a, en effet, décidé d'accorder une grâce à 2036 détenus. La mesure annoncée à la RTS (télévision nationale) a été adoptée hier, jeudi 26 mars. La grâce entre dans le cadre de la décongestion des prisons dans ce contexte de crise sanitaire avec la propagation du coronavirus.

La Haut-commissaire avait exhorté avant-hier, mercredi 25 mars «les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention», en libérant par exemple «les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible». «Le Covid-19 a commencé à frapper les prisons, les maisons d'arrêt et les centres de détention d'immigrants, ainsi que les centres de soins résidentiels et les hôpitaux psychiatriques, et risque de causer des ravages auprès des populations extrêmement vulnérables au sein de ces institutions», avait déclaré Michelle Bachelet dans un communiqué.

Quant à l'Asred, elle avait sollicité le 20 mars dernier, une «grâce collective spéciale des détenus». «L'Asred sollicite, pour des raisons humanitaires, une grâce spéciale en faveur de 2500 détenus, afin de désengorger les 37 prisons déjà frappées par le phénomène de la surpopulation carcérale», avaient fait savoir Ibrahima Sall et Cie.

Selon eux, «cette faveur contribuerait grandement à faciliter, à l'Administration pénitentiaire, la prévention du coronavirus mais également elle serait à mieux de faire efficacement à sa double mission de sécurisation des pensionnaires des établissements pénitentiaires d'abord et ensuite de leur préparation à la réinsertion sociale».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.