Cameroun: Développement local - L'Etat offre 5 milliards à Lagdo

La cérémonie de signature du contrat-plan avec la municipalité du département de la Bénoué, a eu lieu hier.

Le processus de la décentralisation vient d'amorcer une nouvelle phase opérationnelle à Lagdo. Hier, dans la localité située à une soixantaine de kilomètres de Garoua, a été signé un contrat-plan entre l'Etat du Cameroun, représenté par le préfet du département de la Bénoué, Oumarou Haman Wabi et la commune de Lagdo, représentée par le chef de l'exécutif municipal, Luc Kaga. C'était sous le regard bienveillant du directeur général de la Planification et de l'Aménagement du territoire, Janvier Oum Eloma, représentant le ministre de l'Economie, de la planification et de l'aménagement du territoire (Minepat). Cette cérémonie concernait notamment deux projets pilotes.

Le premier porte sur l'extension du réseau électrique dans les 16 localités de la commune de Lagdo pour un coût d'environ 1 686 445 088 F. Le second projet, c'est le bitumage de 5,5 km de la voirie de la ville de Lagdo pour un coût total de 3 316 863 958 F. Selon les explications du représentant du Minepat, Janvier Oum Eloma, environ 44 300 personnes seront concernées par le premier projet, à savoir l'électrification. La voirie de Lagdo, elle, connaîtra un coup de neuf. 11,87 km linéaire, dont 6,37 km en latérite et 5,5 km en bitume. En effet, conformément au décret du Premier ministre du 20 mars 2012 fixant le régime général des contrats-plan Etat-commune, le contrat-plan est un cadre de collaboration entre l'Etat et la commune pour la réalisation d'objectifs essentiellement adossés sur le Plan communal de développement.

C'est donc un coup d'essai. Les 359 autres communes du Cameroun, attendent leur tour une fois que le projet pilote aura atteint sa maturation. Après la cérémonie d'hier, il a été demandé au nouveau maire de Lagdo de suivre minutieusement et rigoureusement les travaux des deux projets pilotes dont les marchés ont déjà été passés. Conformément au principe de cofinancement qui régit le contrat-plan, l'Etat du Cameroun contribuera à hauteur de 4,763 milliards de F, soit 95,21%, et la commune de Lagdo pour un montant de 240 millions de F, soit 4,79%. A travers ce contrat, l'Etat donne un coup de fouet à la décentralisation et au développement local.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.