Cameroun: Ebolowa - Le Saint-Sacrement contre le Covid-19

Une caravane motorisée a été organisée hier dans les principales artères de la ville, pour prier, bénir et sanctifier la ville et le pays contre la pandémie mortelle.

Dans le strict respect des mesures gouvernementales, le diocèse d'Ebolowa, conduit par son pasteur, Mgr Philippe Alain Mbarga, a conduit une caravane motorisée dans les principales artères de la ville. Du quartier Essinguili, situé à l'entrée Nord de la ville, à la cathédrale Saints Anne & Joachim d'Abang, en passant principalement par la Place An 2000, le stade municipal, les services du gouverneur, l'hôpital régional... les populations ont imploré le Très-Haut et reçu la bénédiction de l'évêque d'Ebolowa pour une ville et un pays expurgés de la pandémie mortelle.

Bien encadrée par les forces de l'ordre, la caravane a fait un arrêt à chaque carrefour. A chaque fois, il a été question, non seulement de changer le prêtre portant le Saint-Sacrement, mais aussi de sanctifier une population qui, depuis leurs portes et fenêtres, vivaient avec une communion parfaite, cet instant de prière et de recueillement. La procession s'est faite dans le stricte respect des mesures des mesures prescrites par le gouvernement, pour barrer la voie à la l'expansion du Covid-19. Dans son parcours avec le très Saint-Sacrement, les fidèles chrétiens, voire les non-chrétiens, ont repris en chœur le Rosaire de la très Sainte Vierge Marie que récitait un prêtre depuis un haut-parleur installé dans l'un des véhicules de la caravane.

Prière qui a été clôturée à 12 heures, avec la prière du « Notre Père qui est aux cieux ». Prières qui, selon l'abbé Michael Bamela, chargé de communication au diocèse, ont été recommandées, pour ce jour-là, par Sa Sainteté le Pape François aux chrétiens du monde. L'espoir pour les populations de la cité capitale régionale du Sud, et par extension, celles de toute la région, grâce à cette sortie, repose entre les mains divines du Seigneur, afin qu'il apporte la délivrance du pays et le monde de cette pandémie. Tout en priant, l'appel à l'observation des règles d'hygiène et à l'adoption des habitudes saines, telles que prescrites par le gouvernement et l'organisation mondiale de la santé, ont été réaffirmées par l'ordinaire des lieux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.