Sénégal: Suite des consultations initiées au palais - Macky Sall enrôle d'anciens PM

Le président de la République, Macky Sall, qui a reçu en audience hier, jeudi 26 mars, d'anciens Premiers ministres a obtenu leur soutien dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus au Sénégal. Au sortir de leur tête-à-tête avec le chef de l'Etat, Souleymane Ndéné Ndiaye et Hadjibou Soumaré de même que d'autres responsables politiques dont Cheikh Tidiane Gadio, Abdoulaye Baldé et Robert Sagna ont exprimé leur soutien total aux mesures déjà prises par le chef de l'Etat pour barrer la route au Covid-19 dans notre pays.

À la suite des acteurs politiques membres de l'opposition parlementaires, le président de la République enrôle certains anciens Premiers ministres du régime libéral de Me Abdoulaye Wade dans son contingent de guerre contre la pandémie du coronavirus qui ne cesse de gagner du terrain au Sénégal.

Reçus en audience hier, jeudi 26 mars, dans le cadre des consultations politiques et citoyennes initiées par le chef de l'Etat au lendemain de son annonce de l'Etat d'urgence assorti d'un couvre-feu de 20 heures à 06 heures du matin sur l'ensemble du territoire national, Souleymane Ndéné Ndiaye et Hadjibou Soumaré ont tous deux marqué leur adhésion à la démarche du Président Sall. Reçu près d'une trentaine de minutes, le dernier Premier ministre du président Abdoulaye Wade a déclaré à sa sortie d'audience que «le président a fait ce qu'il avait à faire».

Formulant au passage des prières pour son «frère Moustapha Mbaba Guirassy et tous les Sénégalais touchés par cette maladie pour qu'ils guérissent vite», Souleymane Ndéné Ndiaye a invité le peuple sénégalais à prendre ses responsabilités pour combattre et vaincre ce virus. «Maintenant c'est à nous, Sénégalais, de prendre nos responsabilités pour combattre et vaincre ce virus. Cette maladie est grave et la mobilisation de tout le monde ne peut être que bénéfique», a-t-il estimé.

Poursuivant son propos, l'ancien Pm qui dit saluer «la présence des leaders et leur soutien au président Macky Sall» a rappelé également que «les heures de couvre-feu doivent être respectées et les consignes doivent être suivies».

Deuxième personnalité à être reçu hier, en audience, par le chef de l'Etat, l'ancien Premier Ministre, Hadjibou Soumaré, par ailleurs ex-président de la commission de l'Uemoa a appelé lui aussi, à sa sortie d'audience, les Sénégalais à se ranger derrière le président Macky Sall pour l'accompagner dans ce combat contre ce virus qui a déjà fait des ravages dans le monde. Toujours dans sa déclaration post tête-à-tête avec le chef de l'Etat, Hadjibou Soumaré a souligné avoir attiré l'attention du président de la République sur les répercussions de la pandémie sur notre économie et les solutions qu'il faudrait apporter pour aider les couches les plus vulnérables. Dans la foulée, il a salué le travail colossal du personnel sanitaire.

Également reçu en audience, le maire de Ziguinchor et président de l'Union des centristes du Sénégal, Abdoulaye Baldé, saluant lui-aussi cette démarche inclusive du chef de l'Etat, dit avoir interpellé ce dernier sur le retard des prélèvements et les résultats à Ziguinchor où plus de 200 personnes sont confinées. Pour sa part, le député Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre des Affaires étrangères sous le régime libéral, s'est dit rassurer par cette union sacrée du peuple sénégalais autour du président Macky Sall. Poursuivant son propos, le leader du mouvement Luy Jot Jotna s'est fait porte-parole du président de la République qui avait plaidé pour l'effacement de la dette publique des pays africains en appelant lui aussi les partenaires économiques à annuler cette dette qui risque, selon lui, d'être difficile à être payée par les pays africains.

Toujours dans le cadre de ses consultations politiques et citoyennes pour la journée d'hier, le chef de l'Etat, Macky Sall, outre ces personnalités, a reçu d'autres responsables politiques et sociaux dont, Robert Sagna, ancien ministre-maire socialiste de Ziguinchor, et président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.