Soudan: Comité - Les étudiants qui reviennent de Chine ont été autorisés à entrer sans quarantaine

Khartoum — Le Haut Comité des urgences sanitaires a annoncé que les étudiants soudanais qui retournent de la ville Chinoise Wuhan qui avaient été mis en quarantaine aux Émirats Arabes Unis (EAU) pour trois semaines ont été autorisés à entrer dans le pays sans avoir remis en quarantaine sanitaire à Khartoum.

Le Ministère Fédéral de la Santé a rendu jeudi soir une décision autorisant les étudiants à rentrer le pays sans être à nouveau mis en quarantaine et que la décision a été prise après que les étudiants ont été soumis aux procédures sanitaires nécessaires à l'aéroport, telles que scanographie thermique et la prise d'informations et de numéros de téléphone des rapatriés.

La SUNA a noté que lorsque les étudiants sont arrivés à l'aéroport de Khartoum jeudi midi, les autorités les ont informés qu'ils devaient être placés en quarantaine sanitaire pour deux semaines et que cela avait provoqué le mécontentement des étudiants et de leurs proches, affirmant qu'ils avaient connu une période de quarantaine aux EAU en plus de la quarantaine de Wuhan.

Il convient de signaler que 143 étudiants soudanais en Chine, en particulier à Wuhan, sont arrivés à l'aéroport d'Abu Dhabi le 3 Mars 2020 via un avion de ligne des Émirats arabes unis de Wuhan.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.