Angola: La BNA définit les règles de fonctionnement des institutions financières

Luanda — La Banque nationale d'Angola (BNA) a chargé vendredi les institutions financières de garantir la prestation normale de leurs services, à savoir les dépôts et les retraits d'espèces, les virements nationaux et internationaux, l'émission des relevés de compte client.

Dans une note parvenue à l'Angop, la BNA oriente également les institutions à garantir l'acceptation des documents dont la période de validité expire pendant la période de validité de l'état d'urgence ou dans les 30 jours immédiatement avant ou après, dans le cadre de la période d'exception.

Elles doivent également s'assurer que les installations respectent les conditions de sécurité sanitaire recommandées par le ministère de la Santé, à l'intérieur comme à l'extérieur.

La BNA conseille encore aux institutions de continuer à veiller à ce que les plaintes soient traitées régulièrement, y compris en face-à-face, et seules les mesures de sécurité doivent être respectées, ainsi qu'à fournir des moyens alternatifs, y compris le téléphone, le courrier électronique ou d'autres solutions numériques qui assurent un accès régulier aux comptes et soldes de leurs clients et aux opérations à distance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.