Mali: Fin de campagne électorale dans un contexte sécuritaire et sanitaire troublé

Au Mali, la campagne électorale pour les législatives a pris fin officiellement ce vendredi soir. Le premier tour est prévu pour le dimanche 29 mars. Certains réclament l'annulation des élections alors que l'épidémie de coronavirus sévit au Mali et que le leader de l'opposition a été enlevé en milieu de semaine dans le nord du Mali.

C'est parce que leur organisation est une résolution du dialogue national que les élections législatives seront maintenues ce dimanche, assumait le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, dans son adresse à la nation mercredi soir.

Et ce malgré la pandémie de covid19. Onze cas ont été recensés, selon le dernier communiqué du ministère de la Santé. L'interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes et le couvre-feu ont empêché les derniers meetings de se tenir.

Seules quelques réunions publiques ont été organisées et des colistiers ont sillonné la ville pour convaincre les électeurs de se rendre aux urnes.

Des organisations de la société civile ou des candidats réclament cependant l'annulation de ces élections, déjà reportées à plusieurs reprises. Moussa Sinko Coulibaly et son parti la Ligue démocratique pour le changement appelle à la suspension de toutes les activités et condamne « l'attitude irresponsable du gouvernement malien ».

Le principal parti d'opposition, l'URD (Union pour la république et la démocratie) a quant à lui dénoncé le kidnapping de son leader Soumaïla Cissé, arrivé second à l'élection présidentielle de 2018. Un enlèvement inédit depuis le début de la crise sécuritaire au Mali en 2012.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.