Togo: 25 Cas confirmés, et 437 Cas contacts, annonce le PM Klassou devant les députés

Attention, surveillez-vos voisins, le mal est peut-être bien plus proche de vous que jamais. De l'urgence donc de redoubler d'efforts dans l'observation des mesures de précautions énoncées par le gouvernement togolais.

Intervenant ce Vendredi 27 Mars 2020 à l'Assemblée nationale togolaise devant les députés, le Chef du gouvernement, Sélom Komi Klassou a égrené les chiffres de la contamination à la pandémie du Coronavirus mais également des contacts de ces derniers qui pourront à leur tour être des vecteurs de la propagation du mal au sein de la population togolaise.

Selon le tableau peint par le Premier ministre Klassou, le risque de propagation du mal reste encore et plus que jamais réel dans la mesure où, on compte à cette date, 25 cas confirmés alors que les contacts des personnes atteintes sont au total « 437 cas contacts ».

Chose qui fait encore plus froid au dos, sur les 437 cas contacts, 294 ont donc fait l'objet d'un contrôle médical et leurs tests se sont avérés négatifs. Par contre, 88 autres personnes, d'après le PM sont en confinement à l'ancien hôtel Ibis aujourd'hui « LéBénin », érigé en centre de mise en quarantaine.

Au cours de cette 4ème séance plénière de la première session de l'année, il est prévu l'adoption d'un projet de loi portant habilitation du gouvernement à prendre par ordonnances, des mesures relevant de la loi, ceci afin de mieux faire face à la pandémie. On peut dès lors s'attendre à des mesures encore plus fermes que celles déjà prises.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.