Sénégal: Coronavirus - A Kaolack, des commerçants offrent plus de deux millions de francs CFA

Kaolack — Trois associations de commerçants du marché central de Kaolack (centre) ont annoncé à l'APS avoir remis au gouverneur de cette région plus de deux millions de francs CFA en guise de contribution à la lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus.

"Nous sommes dans les locaux de la gouvernance aujourd'hui pour remettre cette somme de plus de deux millions collectée auprès de nos membres, pour apporter notre soutien à cette lutte contre le coronavirus", a dit Seydina Omar Thiam, président de l'Association des commerçants et industriels du Sénégal (ACIS).

Cette "modique" somme a été collectée auprès des membres de l'association, de ceux du Collectif des commerçants de la région de Kaolack et de la Coopérative unie du marché central, selon M. Thiam.

Les commerçants du marché central de Kaolack souhaitent que "cet argent serve à l'achat de détergents et de produits antiseptiques, pour protéger les populations du coronavirus", a dit le président de l'ACIS.

Il a invité les commerçants à respecter les décisions prises par les autorités administratives, qui ont fixé les horaires d'ouverture et de fermeture du marché à 7 h et 14 h.

Le gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, a salué "cette contribution des commerçants qui n'entendent pas rester à la marge de la forte mobilisation communautaire contre ce virus".

"La sécurité des lieux sera assurée durant les heures de clôture du marché, et tout récalcitrant le paiera cher", a averti M. Mbengue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.