Afrique de l'Est: COVID-19 - Bilan dans l'océan Indien

La Réunion

Les autorités ont fait le point ce vendredi 27 mars sur l'évolution de la pandémie dans l'île. Pour faire respecter ce confinement les forces de l'ordre restent mobilisées. Avec un total de 145 cas de contamination, l'armée va entrer en action. Ses missions seront notamment de sécuriser et transporter les masques et autres équipements médicaux. Les militaires pourront aussi intervenir pour la sécurisation et le transport de malades. Pour finir, le préfet envisage déjà le pire. Des centres «alternatifs» pour soigner les malades sont en cours de mise en place par les autorités.

Madagascar

Ce vendredi 27 mars, le nouveau bilan du COVID-19 dans la Grande île est de 24 cas de contamination. Selon Orange.mg, le dernier cas enregistré n'est pas un cas importé, mais décélé par un suivi de contact. L'île ne compte jusqu'ici aucun décès. Le président Andry Rajoelina s'est voulu rassurant lors de son intervention quotidienne sur la chaîne de télévision nationale, jeudi 26 mars. Il a affirmé que Madagascar avait à disposition un stock de traitement pour 2 000 malades, en cas d'explosion de cas de coronavirus dans le pays.

Mayotte

Selon le bilan établi jeudi 26 mars, Mayotte compte officiellement 42 personnes atteintes du coronavirus, dont deux en réanimation et aucun décès. Le directeur de la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale, Patrick Bonfils, cité par Le Journal de Mayotte, pense cependant que «la situation pourrait devenir dramatique». Pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus, la plateforme d'entraide #JeVeuxAider a été mise en place dans le département de Mayotte. C'est pour permettre à la population de rester solidaire en cette période d'épreuve.

Seychelles

Depuis le 24 mars, l'archipel fait état de sept cas d'infection au coronavirus. Afin de limiter la propagation du Covid-19 aux Seychelles, le chef de l'Etat, Danny Faure, avait annoncé une série de mesures, dont la fermeture des écoles et des lieux accueillant le public. Mais le chef de l'opposition à l'Assemblée nationale estime que la nation insulaire devrait procéder à une fermeture de deux semaines.

Comores

Certes, aucun cas de coronavirus n'a été détecté dans l'archipel, mais les autorités sanitaires comoriennes ont décidé d'annoncer des mesures pour prévenir le Covid-19. Elles ont fait un rappel auprès de la population notamment concernant les gestes barrières.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.