Madagascar: Lutte contre le coronavirus - Un manuel sur la prévention et le traitement disponible en sept langues

Les flux massifs d'informations sur la pandémie du coronavirus se multiplient davantage, favorisant les fake news. Pour y remédier, un manuel a été rédigé et donne des informations sur les leçons acquises et les expériences tirées par la Chine.

Un manuel disponible en sept langues ! En chinois, en anglais , en français, en italien, en japonais, en espagnol, en turc, et bientôt disponible dans d'autres langues. C'est ce qu'ont affirmé la Fondation Jack Ma et la Fondation Alibaba, qui partagent ce manuel sur la prévention et le traitement du coronavirus, et qui établissent un programme mondial pour un partage d'informations accrus entre le personnel médical mondial.

Selon les informations, il s'agit d'un manuel numérique. Toutes les versions du manuel peuvent être téléchargées sur le site Web covid-19.alibabacloud.com. Le manuel partage les leçons acquises et l'expérience clés tirées des médecins, et autres administrateurs et collaborateurs médicaux du premier hôpital affilié, l'École de médecine de l'Université du Zhejiang (FAHZU), qui sont sur la ligne de front dans le traitement contre le COVID-19 en Chine, et qui sont essentiels au ralentissement sa propagation. En effet, les administrateurs médicaux et autres collaborateurs partagent à l'échelle mondiale ce qu'ils ont appris à chaque étape du processus, du dépistage jusqu'au traitement des patients qui ont contracté le COVID-19.

Utile. À noter que sur une période de 50 jours, FAHZU a admis 104 patients atteints du COVID-19, dont 78 gravement malades. Grâce aux travaux novateurs du personnel médical et aux investissements dans les nouvelles technologies, FAHZU a jusqu'à présent réussi à traverser la crise de santé publique sans aucune infection du personnel médical, aucun diagnostic manqué ou décès de patient.

Les versions chinoise et anglaise du manuel ont été consultées 1,4 million de fois au cours des cinq premiers jours suivant sa publication. « La Fondation Jack Ma et la Fondation Alibaba espèrent que ce manuel s'avérera utile et pratique pour les administrateurs et collaborateurs médicaux du monde entier dans le traitement des patients atteints du COVID-19 », ont déclaré les représentants des fondations.

Le manuel fait partie du programme d'échanges globaux baptisé Global MediXchange for Combating COVID-19 (GMCC), élaboré conjointement par les deux fondations. Il a été conçu de façon à permettre aux experts médicaux du monde entier de communiquer de manière transparente entre eux pour partager leur expérience inestimable de la lutte contre la maladie du coronavirus 2019, et de se poser et répondre aux questions des autres. À ce jour, la plupart des demandes proviennent d'établissements médicaux aux États-Unis, en Turquie, au Royaume-Uni, au Pakistan, en Espagne et en Allemagne.

Communauté. La plateforme internationale de communication des experts médicaux International Medical Expert Communication Platform constitue une autre pièce maîtresse du programme. Jusqu'à présent, plus de 440 établissements médicaux de 104 pays et régions ont fait la demande pour apprendre et partager leurs expériences dans la lutte contre le COVID-19 via la plateforme.

Les collaborateurs médicaux doivent demander à devenir membres de la plate-forme et être approuvés. Une fois qu'ils le sont, ils sont libres de participer à des discussions et séances individuelles et de groupe. Grâce à la vidéoconférence et à la traduction de l'intelligence artificielle à partir de et vers onze langues, la plate-forme vise à bâtir une communauté virtuelle.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.