Cote d'Ivoire: Coronavirus - Les femmes du marché de Daoukro prennent l'engagement de lutter contre la maladie

Le marché central de Daoukro fonctionne comme à l'accoutumée. A la différence des supermarchés, les prix des marchandises n'ont pas flambé, car, le marché est toujours ravitaillé en produits. Malheureusement, l'attitude des commerçantes n'a pas changé, malgré l'appel du gouvernement au respect les mesures de prévention.

C'est pour faire changer les comportements, que le préfet de région, préfet du département de Daoukro, Aka Sonoh Julie en compagnie du président du conseil régional de l'Iffou, Traoré Adam Kolia, est allé à la rencontre de ses sœurs vendeuses, pour leur faire prendre conscience, de la situation critique du moment.

L'autorité administrative a été catégorique : " Le gouvernement est conscient de votre rôle dans le quotidien des populations. C'est pour cela que parmi les mesures annoncées ne figurent pas la fermeture des marchés. Mais, il faut respecter les mesures au risque de voir les marchés fermés avec les conséquences que cela va provoquer". Elle les a interpelés sur la nécessité de mettre tout en œuvre, pour ne pas que le marché soit le nid du virus à Daoukro. Elle les a également encouragées à poursuivre leur travail, qui permet aux populations de se nourrir.

Aka Julie a souhaité que les commerçantes évitent de se côtoyer. Pour cela, elle a préconisé qu'une rotation soit effectuée entre vendeuses. Surtout elle leur a demandé d'observer les mesures d'hygiène. Traoré Adam Kolia, a pour sa part, en langue Baoulé et Malinké, expliqué le danger de la maladie.

Satisfaites des conseils reçus, les commerçantes ont pris ensemble cet engagement : "A Daoukro, pas de Coronavirus. Nous nous engageons à mettre tout en œuvre pour ne pas que le virus arrive ici. Nous nous engageons à respecter les mesures prises par le Président de la République et son gouvernement". Avant de se rendre au marché, le préfet et sa délégation ont sillonné magasins et supermarchés, pour s'assurer du respect des mesures préventives.

Un des points forts de cette journée a été les escales qui ont eu lieu devant les deux banques de la localité où étaient entassés les fonctionnaires venus prendre leur salaire de fin du mois. Dans ces endroits également, le message du respect des consignes données par l'État a été bien perçu.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.